Tels Quels, vos derniers achats.

  • La Commune au présent ; une correspondance par-delà le temps Nouv.

    Dignité, justice sociale, partage du travail, égalité, rapport renouvelé à l'art, à l'éducation, à la culture et au quotidien... C'est tout cela, la Commune de Paris, une expérience révolutionnaire à bien des égards inouïe : pour la première fois, des ouvriers, des ouvrières, des artisans, des employés, des instituteurs et institutrices, des écrivains et des artistes s'emparent du pouvoir. Comme l'écrit Rimbaud qu'elle enthousiasme tant, la Commune entend vraiment « changer la vie » par des « inventions d'inconnu ». Ses protagonistes sont des femmes et des hommes ordinaires qui créent de l'extraordinaire, non seulement en l'imaginant mais en le mettant en pratique.
    C'est de leur expérience si actuelle que part ce livre, sous une forme originale : il est composé de lettres adressées à ces femmes et ces hommes comme s'ils et elles étaient encore en vie et comme si on pouvait leur parler. Ces lettres rendent la Commune vivante et présente, par un entrelacement des temps. L'ouvrage s'appuie sur un vaste travail d'archives et de nombreux documents, le plus souvent inédits : correspondances, débats, projets, procès... Il offre aussi au regard plus de cent photographies qui s'égrènent tout au long de ses pages, images d'époque et images d'aujourd'hui, comme un télescopage entre passé et présent.
    L'événement reste de par le monde une source d'inspiration, car il permet de réfléchir à l'émancipation, aux solidarités et aux communs. Il nous concerne toutes et tous, de manière plus brûlante que jamais, et demeure évocateur par les espoirs et les projets qu'il porte. Tant il est vrai que « la Commune n'est pas morte ».

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • « Bonjour », « Dessine-moi un dragon », « Bon appétit mon chéri »... Quand ses parents lui parlent, Simon entend les mots qu'ils disent, mais aussi ceux qu'ils ne disent pas : « je suis content de te voir », « je m'inquiète pour toi »... C'est comme ça qu'il sait que ses parents tiennent à lui, et que, petit à petit, il apprendra à leur dire « je t'aime », lui aussi !

    Une tendre histoire à partager en famille, en admirant les effets argentés sur toutes les pages.

  • Dire bonjour et merci, rester assis à table, autant de petits gestes tout simples à apprendre dès le plus jeune âge. À l'école, au parc, au restaurant, avec les voisins, au déjeuner, à l'aquarium ou au supermarché, ce petit livre passe en revue toutes les situations de la vie quotidienne et met en scène en images les bons réflexes de la politesse.

    Découvrez vite cette collection incontournable qui accompagne l'éveil des tout-petits depuis des années. Avec des images simples et des textes courts spécialement conçus pour éveiller la curiosité des tout-petits et les familiariser avec le monde qui les entoure. Plus de vingt titres disponibles en format numérique.

    Idéal pour les 3-6 ans.

  • Tout ce que j'aime Nouv.

    Tout ce que j'aime

    ,

    • Hongfei
    • 18 Février 2021

    « Ce que j'aime le plus au monde, c'est... ».
    Une fillette énumère les petites choses que, l'une après l'autre, elle déclare aimer plus que tout : sa fenêtre, la confiture, ses chaussures lumineuses, ses crayons, la rivière, son livre, son doudou... et sa maman qu'elle aime vraiment plus que tout. Quand bien même le pot de confiture sera vide, les chaussures trop petites ou le crayon usé, et même si maman et elle changeront, une chose demeurera toujours : la possibilité du bonheur à chaque instant.

  • Toi aussi, tu comptes

    Christian Robinson

    • Helium
    • 3 Février 2021

    En écho au mouvement Black Lives Matter, un album poétique aux illustrations puissantes, sur l'interdépendance entre les êtres et le respect des différences : que tu sois petit ou grand, le premier ou le dernier, toi aussi, tu comptes!

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cette BD propose de découvrir la vie de quatre grands artistes d'époques et disciplines différentes...

    - Gaudi : depuis ses jeunes années de fils de forgeron souffrant d'une santé fragile jusqu'à sa vie d'architecte et son grandiose projet de la Sagrada familia imaginée à la gloire de Dieu, qu'il aura beaucoup de mal à financer et qui n'est toujours pas finie à ce jour.
    - Jean-Sébastien Bach : son parcours artistique et familial (ses deux épouses et ses 13 enfants), ses différents commanditaires d'oeuvres, son inspiration divine... en 7 planches, la vie d'un des plus grands musiciens classiques est retracée.
    - Michel-Ange : on suit ce peintre et sculpteur depuis ses premiers essais dans l'atelier de Ghirlandaio, son travail pour Laurent le magnifique, et la famille Medicis, jusqu'à ses chefs-d'oeuvre (Pieta de Saint-Pierre à Rome et la statue du David à Florence). Avec la consécration finale : la commande du plafond de la Chapelle Sixtine au Vatican.
    - Leonard de Vinci : peintre et sculpteur de génie, qui orna les plus beaux palais et les églises italiens avant d'être invité par François 1er à Chambard où il finit sa vie.

  • L'esprit humain ne peut juger le passé en toute liberté qu'avec le recul du temps.
    C'est ce phénomène pendulaire de décomposition et de reconstruction qui engendre la " réalité historique " avec sa complexe diversité, ses déguisements, sa liberté et sa contrainte ; elle prend parfois le visage de la foule, parfois celui de l'individu ; son humeur oscille de l'optimisme au pessimisme ; elle crée et détruit les Etats, les cultes, les civilisations ; tantôt, s'abandonnant à des impulsions et à la fantaisie, elle est un lourd mystère pour elle-même, tantôt elle est soutenue et accompagnée par la seule réflexion, bien que hantée, certains jours, par des pressentiments de ce qui s'accomplira dans un avenir lointain.
    Nous devons arriver à contempler toute cette réalité à laquelle, du seul fait de vivre à une certaine époque, nous fournissons inévitablement notre contribution passive.
    JACOB BURCKHARDT.

  • Cet ouvrage détaille les techniques de base de la création et de la restauration de vitraux, initiant tous les amateurs aux connaissances et à la pratique de base pour exercer cet art.

    Dans cet ouvrage, le lecteur est invité à s'initier à l'art de la fabrication du vitrail à travers :
    - un aperçu historique et une description des matériaux, outils et techniques employés dans cet art ancestral, aujourd'hui modernisé.
    - les multiples procédés de fabrication, dévoilés grâce à des exercices abondamment illustrés. Huit projets sont décrits étape par étape : ils présentent la réalisation de différents types de verrières comme le vitrail au plomb et au cuivre, en passant par celles réalisées en dalles de verres et ciment armé, à la grisaille ou aux émaux, jusqu'à celles assemblées à la colle silicone, technique encore assez peu connue.
    - les méthodes de restauration du vitrail au plomb, illustrées de deux exemples concrets.
    Simples débutants ou amateurs déjà expérimentés découvriront dans ce livre pratique, richement illustré, une synthèse de tout ce qu'il faut savoir sur le travail du verrier.

  • L'Autre Monde est le récit d'un double voyage dans l'espace vers Les États et Empires de la Lune et vers Les États et Empires du Soleil. Il est en cela le roman du monde tel que la nouvelle science et l'astronomie naissante permettent de l'imaginer, infini et habité, et où la Terre n'est qu'une planète parmi les autres.
    Mais malgré l'ingéniosité des machines-à-voler et la forte présence de la science, ce n'est pas un roman de science-fiction. Le voyageur doit là-haut affronter des peuples et des sociétés dont les vérités chahutent les certitudes de l'humanité terrestre et chrétienne. Le voyage dans l'espace devient voyage dans le temps, chacun des personnages rencontrés incarnant successivement un des aiscours qui se sont tenus sur l'origine et sur «nature des choses» : des présocratiques à Gassendi, des récits fabuleux à Descartes. Si peu héroïque que paraisse le personnage principal, il est donc l'acteur d'une aventure intellectuelle mais qui a ses moments de comédie et de poésie, venant interrompre parfois la tension née de l'audace d'un texte qui proclame la faillite des modèles et la débâcle des dogmes.

  • En Russie, depuis deux cents ans, chaque écrivain, chaque courant, chaque époque peut se retrouver dans Pouchkine, car celui-ci est un miroir, le lieu de la reconnaissance de toute personne de langue maternelle russe. André Markowicz propose dans cet ouvrage de découvrir en quoi la conversation que Pouchkine a établie par textes interposés avec les poètes de sa génération a durablement marqué la littérature et la pensée russes jusqu'à nos jours.

  • Dans la nuit du 16 au 17 décembre 1916, Grigori Raspoutine est assassiné au palais Ioussoupov à Petrograd. Son corps sera repêché quatre jours plus tard dans la Neva. Ainsi s'achève la vie de ce fils de paysans sibériens quasi illettré, devenu conseiller du tsar Nicolas II et, surtout, de sa femme, l'impératrice Alexandra Fedorovna. Séducteur, mystique, thaumaturge, gourou et homme d'État, celui que l'on surnommait « le saint diable » devient une légende et rejoint le panthéon des « surhommes diaboliques » de l'histoire. Avec lui, la « Russie éternelle » semble avoir sombré. A l'aide de témoignages inédits et d'une documentation abondante, notamment sur les rivalités des services secrets impliqués dans son assassinat et dans l'arrivée au pouvoir des bolcheviks, Vladimir Fédorovski rouvre le dossier et annonce une véritable réhabilitation historique de Raspoutine.

  • Ce livre raconte comment Wolfgang Beltracchi a pu vendre comme toiles de maître des tableaux qu'il avait créés lui-même, et comment lui est venue en aide une « industrie » dont les marges de profit sont égales à celles du commerce des armes ou de la prostitution : le marché de l'art.

  • A l'école, une camarade de classe prête à Ludivine un mystérieux livre avec pour consigne de le lui rapporter dès le lendemain. « Juste pour ce soir ! ». Cette soirée, les parents de Ludivine la passent au cinéma et la jeune fille compte bien le montrer à Angèle, sa baby-sitter préférée. Après un jeu bizarre qui dégénère, c'est dans la pénombre de sa chambre d'enfant qu'elle se réconcilie avec Angèle, autour de la lecture du fameux livre. Ludivine s'endort et plonge dans un fantasme mêlant réalité et rêve avec pour toile de fond le dédale des égouts et ses habitants improbables.

  • Que faut-il pour être heureux ? Quelle place occupe le travail dans la vie des Français et des Françaises ? Quels sont les aspects du travail susceptibles de favoriser un rapport heureux ou malheureux à l'activité professionnelle ? A l'heure du passage controversé aux 35 heures, autant de questions qui invitent à repenser la place du travail et du bonheur dans la vie quotidienne.
    Didactique, clair, et toujours stimulant, cet ouvrage, résultat d'une enquête menée sur plusieurs années, est parsemé de témoignages vivants dans lesquels le lecteur se reconnaîtra facilement et puisera matière à expliquer ses propres ambivalences dans son rapport au travail. Car si les conditions objectives de travail participent de ce rapport, d'autres facteurs comme la trajectoire sociale ou le sexe sont décisifs. On apprend également que si un surcroît d'autonomie est synonyme de bonheur chez les cadres, il ne l'est pas nécessairement chez les ouvriers ; que le bonheur et surtout le malheur au travail se rencontrent dans toutes les catégories socio-professionnelles ; et que le sentiment d'exploitation, qui définissait hier la condition ouvrière, a pris d'autres contours et fait aujourd'hui partie intégrante du vécu collectif.


    Professeur à l'Ecole normale supérieure, Christian Baudelot s'est imposé depuis trente ans dans le domaine des sciences sociales par plusieurs livres importants, écrits avec Roger Establet, et notamment : Le Niveau monte, Seuil, 1989 ; Allez les filles !, Seuil, 1992 ; Avoir trente ans en 1968 et en 1988, Seuil, 2000. Michel Gollac, administrateur de l'Insee et directeur de recherches au Centre d'études de l'emploi, a publié de nombreuses études en sociologie du travail, et notamment, avec Serge Volkoff, Les Conditions de travail, La Découverte, 2000. Céline Bessière, Isabelle Coutant (Politiques du squat, La Dispute, 2000), Olivier Godechot (Les Traders, La Découverte, 2001), Delphine Serre et Frédéric Viguier sont de jeunes chercheurs en sciences sociales.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Après les trois premiers tomes, voici le quatrième volet de la grande saga de Georges et Louis Romanciers. Au départ, tout est simple : Georges et Louis, qui ne sont plus tout jeunes, mais qui sont restés amis, travaillent sur un roman. Chacun le sien, bien sûr, mais ils échangent leurs points de vue sur quelques sujets d'importance : le rôle du héros, les caractères des personnages, l'univers dans lequel ils évoluent, les accessoires indispensables, le sens vrai des dialogues, les codes convenus du genre romanesque. Et Goossens, grand maître de l'humour glacé et sophistiqué, nous les présente, aux prises avec les affres de la création qui les emmènent vers les plus hautes sphères ou au ras du quotidien. Disséqués avec un dessin d'une rare et précise élégance, voici les nouvelles aventures tragi-comiques de Georges et Louis, héros (malgré eux) de scènes époustouflantes qui les dépassent. Un humour d'une qualité extrême.

  • Que nous réserve le futuroeUn monde où les machines se révoltent et font de la Terre un chaos de métal et de feuoeOu bien le secret est-il plus terrible encore?

  • 12 000 comédiens exercent aujourd'hui leur art au théâtre, à la télévision, au cinéma, dans la publicité, à la radio, dans les studios de doublage et de synchro, mais aussi dans l'animation socioculturelle ou dans le monde scolaire. Ils étaient moitié moins nombreux il y a dix ans. Pour la première fois, une enquête sociologique auprès d'un millier de comédiens représentatifs de l'ensemble du groupe permet de connaître avec précision cette profession, ceux qui la pratiquent et les transformations qu'elle connaît actuellement. Sont ainsi explorés la formation des comédiens, l'accès aux emplois, les conditions et les relations de travail dans les différents secteurs d'activité, les satisfactions et les risques attachés à l'exercice d'un métier aussi attrayant qu'incertain, la variété des expériences de travail, les rouages de l'intermittence, les formes d'organisation collective de la profession, les singularités du mode de vie et les jeux de démultiplication identitaire dont les comédiens font métier. Ensemble, ces diverses dimensions conduisent à cerner, par-delà la variété des pratiques professionnelles et des trajectoires individuelles, toutes les ambivalences qui composent les séductions et les difficultés du métier d'acteur : atouts de la précocité et temps long de la maturation artistique, fréquence de la formation ou des multiformations initiales à l'art dramatique mais aussi prégnance de l'apprentissage sur le tas, croissance et diversification des secteurs d'emploi mais aussi hégémonie du théâtre, vigueur de l'individualisme artistique et force des valeurs communautaires ancrées dans la nature collective du travail, maillage de la décentralisation et poids de la concentration parisienne, inégalités extrêmes de réussite et commune ambition d'expression de soi dans le jeu et l'invention artistique. Cette recherche s'inscrit dans le programme d'études sur l'emploi du Département des études et de la prospective du ministère de la Culture et de la Communication.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Comment tout réparer (ou presque) ; le guide pratique pour arrêter de jeter vos appareils dès qu'ils tombent en panne Nouv.

    Garanti anti-obsolescence programmée !

    Nous sommes entourés de choses et d'objets que nous achetons, entassons et jetons dès qu'ils sont abîmés ou qu'ils présentent des signes de faiblesse. Pourtant, produire un objet neuf a un coût écologique élevé, en plus de ce que cela nous coûte à nous. Pour économiser de l'argent et les ressources de la planète, une solution : réparer et prendre soin de nos objets. Beaucoup d'entre eux peuvent être remis en état grâce à quelques gestes simples, à la portée de tous.

    Dans ce livre vous trouverez :
    - Une sélection des appareils les plus courants.
    - Pour chaque objet, les réparations basiques à faire tout seul.
    - Des astuces et techniques pour prolonger la durée de vie des objets.
    - Les conseils de César, le réparateur de la REcyclerie, pour vous guider.
    - Des solutions pour se faire aider quand il est impossible de réparer.

    Voici LE livre qui vous explique comment faire pour offrir une seconde vie à vos appareils les plus courants lorsqu'ils tombent en panne... et (essayer de) sauver la planète.

    La REcyclerie, tiers-lieu d'expérimentations liées à l'éco-responsabilité, a ouvert ses portes en 2014 à Paris. Son ambition : sensibiliser en donnant des solutions concrètes de manière ludique et positive. Elle accueille un large public avec son café cantine responsable, sa ferme urbaine productive et pédagogique, sa programmation éco-culturelle et son atelier de réparation : l'atelier de REné. On peut y déposer ses objets pour réparation ou venir bricoler sur place et bénéficier des précieux conseils de César, le réparateur de la REcyclerie.

  • Le livre qui reprend dans l'ordre toutes les techniques pour devenir un pâtissier et qui donne les clés pour inventer ses propres chefs d'oeuvres.
    Un concept éditorial et graphique inédit pour chaque recette : Une infographie explicative soit de la composition, soit de la technique.
    Les ingrédients en photo. Des étapes de réalisation en photo. Une grande photo pleine page de la réalisation pour rêver !
    50 recettes de base : Les pâtes de base (brisée, sablée, feuilletée, à choux, levée, battue, crémée, meringuée). Les crèmes de base (pâtissière, au beurre, anglaise, chantilly, d'amandes, ganaches et mousses). La maîtrise du chocolat. L'art de transformer le sucre.
    Et 70 recettes mêlant grands classiques pâtissiers et petits gâteaux : Forêt noire, fraisier, opéra, moka, tarte au citron, tarte aux fraises, vacherin, baba au rhum, etc.. Macarons, meringues, petits fours, madeleines et financiers.

empty