9000000

  • La foi chrétienne est devenue une option singulière. Nous avons perdu l'évidence d'une institution vénérable - l'Église - d'où nous venait un corpus d'Écritures et de pratiques. Aujourd'hui, privé de certitudes, un chrétien doit chercher sa voie. Comment vivre et penser cette singularité de la foi chrétienne, comment saisir sa vérité intérieure et inscrire socialement ce « chemin non tracé » ? Écartant les paroles convenues, Michel de Certeau montre avec force ce que « croire » veut dire, quelle dynamique la foi suscite en celui qui en prend le risque, quelle exigence de vie et quelle radicalité de pensée elle nourrit, comment elle anime le lien social. Quand la confession de foi s'énonce sous le signe de la « faiblesse », il se découvre en elle « quelque chose qui nous échappe : un désir inguérissable », une espérance sans pareille.

empty