9782757889497

  • « Conquise, la Gaule a perdu la parole. Sa mémoire était tout entière dans le souvenir inquiet qu'en avaient gardé ceux qui l'avaient soumise. Rome a fait oublier la Gaule. Puis on a cru la reconnaître dans les «Sauvages» de l'Amérique, ou bien reflétant, à distance, notre image : celle de «nos ancêtres les Gaulois».
    Les découvreurs qui ont exhumé ses vestiges, à partir de la fin du XIXe siècle, ont été surpris de la voir livrer des créations subtiles et magnifiques, que l'on croyait trop belles pour elle. Il a fallu attendre les surréalistes, comme André Breton, pour que l'on prenne la mesure de la force d'expressivité et de l'originalité de l'art gaulois. » L.O.

    Retraçant les réinventions successives dont les « Gaulois » ont fait l'objet depuis l'époque de César, ce livre remonte le fil du temps pour s'approcher au plus près d'un monde disparu, celui des Celtes.

empty