Alfredo Soderguit

  • Les capybaras étaient nombreux.
    Ils étaient poilus.
    Ils étaient mouillés.
    Ils étaient trop gros.

    Il n'y avait pas de place pour eux.

    La tranquillité d'une ferme est perturbée par l'arrivée de gros rongeurs inconnus jusqu'alors : les capybaras. Comme tous les animaux les rejettent, ils vivent dans les fossés, jusqu'au jour où les chasseurs débarquent avec de bien mauvais desseins. Les capybaras viennent alors en aide aux poules et aux poussins. L'histoire d'une amitié qui nait dans l'adversité.

  • Je suis un animal quand je dors, quand je mange, quand j'observe... Les images qui illustrent chacune de ces phrases sont saisissantes. L'ours, le cochon, le perroquet nous frappent par leur graphisme épuré, leurs couleurs contrastées et leur présence intense. C'est avec humour et poésie qu'Alfredo Soderguit pense les différentes comparaisons. Écrit comme un poème ou une chanson, le texte, très simple, monte en intensité et en métaphores à mesure que les pages se tournent. Les actions quotidiennes (écouter, dormir, rire) font place aux actions plus abstraites, telles qu'oublier, attendre et rêver. Grâce à sa construction, cet album invite le lecteur à réfléchir au monde animal, et à s'en rapprocher.

empty