Ecole Des Loisirs

  • Quand il était petit, Pierre ne voulait pas manger sa soupe. «Tu sais ce qui arrive aux petits garçons qui ne veulent pas manger leur soupeoe» lui disait son père, «Eh bien, à minuit, la sorcière Cornebidouille vient les voir dans leur chambre, et elle leur fait tellement peur que le lendemain, non seulement ils mangent leur soupe, mais ils avalent la soupière avec.» Pierre s'en fichait. Il ne croyait pas aux sorcières. Mais il faut admettre que son père avait raison sur un point: une nuit, à minuit, dans la chambre de Pierre, la porte de l'armoire s'entrouvrit avec un grincement terrible et Cornebidouille fit son apparition. Allait-elle parvenir à faire peur à Pierreoe Ca, c'était beaucoup moins sûr.
    />

  • Il était une fois trois vilains brigands. dont la vie changea totalement le jour où ils rencontrèrent Tiffany, la petite orpheline. De trois méchants elle en fit ...des bienfaiteurs de l'humanité.

  • Robert a passé une très mauvaise journée. Il n'est pas de bonne humeur et en plus, son papa l'a envoyé dans sa chambre. Alors Robert sent tout à coup monter une chose terrible : la colère...

  • Ses parents l'ont envoyé au lit pour avoir renâclé devant sa soupe de légumes. Mais Pierre est décidé à ruser et à trouver un moyen imparable pour éliminer non seulement Cornebidouille, la sorcière coincée dans les cabinets, mais aussi l'horrible potage de sa propre mère !

  • Dans La vengeance de Cornebidouille, Pierre avait réussi à faire manger sa propre soupe à l'abominable Cornebidouille, ce qui l'avait illico transformée en potiron. Mais une sorcière se résigne-t-elle à sortir de la vie de ses victimes ? Non ! Plus tard, quand sa maman coupe en deux un poti ron pour le dîner et qu'aussitôt une odeur épouvantable se répand, Pierre a une intuition : Cornebidouille est de retour. Il ne se trompe que sur un détail. À présent, elles sont deux et elles veulent se venger. Il va encore falloir ruser !

  • Dans un épisode précédent, Cornebidouille et son double Cornebidouille avaient échoué dans la poubelle, comme de vieux déchets vaincus. Décidées à se venger, elles se réunissent, forment un grain de poussière et hop ! grimpent sur la tête du petit Pierre...puis dans son gosier. Le malheureux enfant ensorcelé se met à parler très bizarrement. Il traite le docteur venu le soigner de " Prout de chamois "...
    Oh là là, au secours, danger ! Heureusement, petit Pierre a plus d'un tour dans son sac. Ce n'est pas encore cette fois que Cornebidouille gagnera !

  • Petit-Bleu vit à la maison avec Papa-Bleu et Maman-Bleu. Il a plein d'amis, mais son meilleur ami c'est Petit-Jaune. Petit-Jaune habite juste en face avec Papa-Jaune et Maman-Jaune. Petit-Bleu et Petit-Jaune sont tellement contents de se revoir aujourd'hui qu'ils s'embrassent et deviennent... tout vert ! Mais leurs parents vont-ils les reconnaîtreoe Ce livre publié en 1970 est très vite devenu un classique de la littérature jeunesse, tant par son approche graphique originale que par la profondeur des sujets qu'il aborde, notamment l'amitié et la différence.

  • Quand un loup a besoin d'être rassuré, que fait-il ? Il va poser cette question tout simple aux habitants de la forêt: "Dis-moi, qui est le plus fort ?" Et tout le monde, du Petit Chaperon Rouge, aux Trois Petits Cochons en passant par les sept Nains, tout le monde répond: le plus fort, c'est le loup. Alors, quand une espèce de petit crapaud de rien du tout lui tient tête, le loup se fâche...

  • Palomino le cheval veut une petite fille rien qu'à lui. Le problème, c'est que ses parents ne sont pas du tout d'accord. C'est trop de travail ! Et pendant les vacances, qui va s'en occuper ? Palomino ne veut rien savoir. Il est bien décidé à demander conseil à son ami Arizona qui, lui, a déjà une petite fille. Et voilà qu'Arizona emmène Palomino dans un endroit où l'on en trouve plein...

  • Elmer

    David Mckee

    Elmer est différent des autres éléphants : il est bariolé et cette différence lui déplaît. Mais il découvrira que sa singularité ne l'empêche pas de rester le même bon Elmer pour ses amis.

  • Un beau matin, l'incorrigible loup se lève de très bonne humeur et enfile son plus beau vêtement. « Hum ! Ravissant ! Je vais faire un petit tour pour que tout le monde puisse m'admirer ! » Chemin faisant, il croise le Petit Chaperon Rouge. « Dis-moi, petite fraise des bois, qui est le plus beau ? » demande le loup. « Le plus beau, c'est vous, Maître Loup ! » répond le Petit Chaperon Rouge.

  • Lou, sa jolie Lou, sa chérie Lou ne le regarde plus, ne lui sourit plus, ne lui fait plus de bisous tout doux...Simon est profondément triste et horriblement jaloux. Alors, dès que quelqu'un lui dit quelque chose, comme « va au lit », il répond : Patate pourrie ! Aller au lit, quelle torture, quand on n'arrive pas à dormir. Que faire ? Aller parler à Lou ?

  • L'autre jour, un truc terrible est arrivé dans mon école. C'est Berk mon canard qui me l'a raconté. J'avais oublié Berk dans la caisse à doudous et un croco-sac-à-dos était resté là aussi. « Allez viens, on va aller se balader dans la classe », a proposé Berk. Ils ont pris la lampe de la maîtresse car il faisait tout noir. Berk et Croco ont ensuite commencé à avoir la trouille avec ce Sprouitch Sprouitch qui les suivait partout.

  • Hulotte est une grande timide. Et aujourd'hui, c'est l'exposé devant toute la classe. L'angoisse absolue ! Hulotte doit prendre son courage à deux mains. Quand il faut y aller... FAUT Y ALLER !

  • Aujourd'hui, ce n'est pas un jour comme les autres. C'est la fête d'Anne Hiversère. Les poussins vont lui construire un grand château. Pour cela, ils vont aller chercher du chocolat dans leur mine de chocolat. Il leur faudra aussi du sucre et de la farine. Et pour avoir du lait, ils iront traire la très très grande vache. Ensuite, ils inviteront des centaines d'amis. Presque tous les personnages de tous les livres et de toutes les histoires qu'ils connaissent. Quand le château sera prêt, ils entreront à l'intérieur et ils le mangeront. Avec tous leurs amis et avec Anne Hiversère. Ce sera une grande et belle fête. Tout va très bien se passer. C'est Blaise, le poussin masqué, qui s'occupe de tout.

  • Le beau jardin de Pop a été ravagé par la tempête et Titi a disparu ! Pop et ses amis vont-ils le retrouver ? Comment vont-ils réparer les dégâts ?

  • Il était une fois un petit lapin qui ne savait dire qu'une chose : CACA BOUDIN ! Du matin au soir et du soir au matin : CACA BOUDIN ! À l'heure de la soupe et à l'heure du bain : CACA BOUDIN ! Il manque un loup à cette histoire, le voilà, tiens : CACA BOUDIN !

  • Où il est question de Pétronille, la souris qui n'est pas verte, de ses 120 petits, de leur papa qui est loin et qui s'appelle Everest, de la Forêt Touffue qui est si belle dans la lumière de l'été, de Cafouillon qui est si bête qu'il mélange toujours tout, du monstre Sagoinfre qui tente de manger les 120 petits et qui ne sait pas ce qu'il va lui en coûter !

  • Aujourd'hui, c'est la rentrée des classes et Maman accompagne Octave pour son premier jour. Mais aujourd'hui, allez savoir pourquoi, Octave dit NON ! NON à tout et à tout le monde : à Maman, à la maîtresse, à Jeanine et Raoul qui veulent jouer avec lui. NON, NON et NON !

  • Quand un jeune loup et un petit lapin se rencontrent, parfois ils jouent à PEUR-DU-LOUP et même à PEUR-DU-LAPIN. Jusqu'au moment où on a trop peur. Tom le petit lapin et Loulou le jeune loup parviendront-ils à rester les meilleurs amis du monde ?

  • Comme bien des pères, celui de Billy aimerait que son fils suive ses traces, devienne gangster. Peine perdue, Billy a trop bon caractère. Et si Papa lui fournit une panoplie complète et lui donne une leçon de bandit ? Billy est si gentil qu'il en profitera pour se faire des amis !

  • Chien bleu

    Nadja

    Charlotte a un ami qui n'est pas comme les autres. C'est un chien au pelage bleu et aux yeux verts brillants comme des pierres précieuses. Il vient la voir tous les soirs. Charlotte aimerait le garder mais sa maman s'y oppose. C'est alors qu'elle se perd dans la forêt.

  • C'est la veille de la rentrée et Simon a une nouvelle réplique préférée. Quand sa maman lui dit: «Tu vas aller à l'école», quand son papa lui promet: «Tu vas apprendre l'alphabet», Simon prend un air effaré et grognon et il crie: «Ça va pas non!» C'est le jour de la rentrée et Simon ne veut pas y aller. Mais une fois sur place, après avoir un peu pleuré, il s'aperçoit qu'on fait plein de choses formidables à l'école. Alors, le soir, quand la maîtresse lui dit qu'il faut partir, savez-vous ce qu'il répond ?

  • Que faire pour qu'un ogre cesse de dévorer les enfantsoe Lui préparer des repas délicieux chaque jour, bien sûr ! C'est ce que fit la petite Zéralda du haut de ses six ans...

empty