Alexander Bard

  • Fin du XIXe siècle. Joshua, un Indien d'Amérique membre de la tribu de The Crow, est adopté par un fermier américain.
    Devenu adulte, il voit sa femme et son fils assassiné sous ses yeux par un gang de renégats sudistes. Un siècle plus tard, Joshua est bien décidé à revenir pour se venger. Sa cible : une bande de motards Hell's Angels qui sème la terreur dans les villes.

  • Partant de la conception de Descartes de l'homme comme un corps-machine avec une âme, Alexander Bard et Jan Söderqvist développent une philosophie ultra-matérialiste de l'ère informationnelle en se fondant sur les neurosciences et tentent de démontrer la nécessité ontologique du réseau dans le développement humain. Darwin aurait ainsi prophétisé l'avènement du Net comme moyen de survie de l'homme s'il avait connu les développements actuels des sciences comme nos deux auteurs.


  • Les nouvelles technologies de l'information et de la
    communication changent notre vie. Une mutation
    historique est en cours. L'État-nation, la démocratie,
    l'égalitarisme, l'humanisme et le bien commun, toutes
    ces belles idées vivent leurs dernières heures.
    Le pouvoir se déplace des moyens de production, des
    chaires universitaires ou des cabinets parlementaires
    vers la capacité de création, de tri et de traitement
    de l'information. Une nouvelle classe dominante
    émerge. Ce sont les «netocrates», la nouvelle élite
    de l'après-capitalisme. Ils mènent déjà le monde, et
    vous ne le savez pas encore.
    Par-delà le bien et le mal, dans une complète indifférence
    aux positions idéologiques périmées et aux
    clivages intellectuels fossilisés, Les Netocrates, best-seller
    mondial déjà traduit en douze langues, enfin
    disponible pour le public francophone, nous force
    à regarder en face l'évolution la plus intense et la
    plus rapide que l'humanité ait connue depuis ses
    origines.
    Vous avez le choix : enfouir la tête dans le sable ou
    lire Alexander Bard et Jan Söderqvist.


empty