Andrea Tornielli

  • « François, répare ma maison ! » : c'est l'appel que Dieu adresse à François d'Assise dans les Fioretti. De la même manière, le cardinal Jorge Mario Bergoglio a reçu ce message lors de son élection en mars dernier, à l'issu du plus bref conclave de l'histoire. Cet ouvrage montre, à travers les textes, les idées, les mots du pape François, comment ce fils d'immigrés, à la fois simple et érudit, fait de l'exigence évangélique et de la non-violence, les piliers de sa pastorale.
    Une biographie complète, qui donne les clefs pour comprendre cette personnalité plus complexe qu'il n'y paraît et révèle un pasteur qui incarne le renouvellement et la « purification » de l'Église.

  • « Je n'arrive pas à me déplacer en voiture blindée. Un évêque, c'est un berger, c'est un père. J'ai dit dès le départ que je ne voyagerais que si on me laissait être en permanence au contact des gens. » François.
    Partout où il voyage, François est attendu avec ferveur par des milliers de catholiques. Andrea Tornielli l'a accompagné dans tous ses déplacements hors de Rome, depuis le premier, symbolique, à Lampedusa en juillet 2013. Il en a rapporté ce journal de voyages dans lequel il nous révèle un portrait inédit et intime du pape, pèlerin de la paix.
    De l'Italie au Brésil, de Cuba au Sri Lanka, dénonçant la corruption, le narcotrafic et la vente des armes à feu, appelant les gouvernements à agir contre le réchauffement climatique, s'indignant de l'indifférence générale face aux grandes tragédies humanitaires, invitant toutes les confessions à prier ensemble, serrant dans ses bras des enfants des rues ou des familles endeuillées, le pape François donne un sens fort à chacun de ses voyages. Entre messages d'amour et cris d'indignation, il veut remuer les consciences contre la « mondialisation de l'indifférence ».

  • Pie XII

    Andrea Tornielli

    Par la durée de son pontificat, l'ampleur de son enseignement qui a inspiré une bonne partie des textes du concile Vatican II et la diversité des questions qu'il a traitées, Pie XII a véritablement fait entrer l'Église dans la modernité. Le pape Pacelli a dû faire face aux idéologies modernes les plus meurtrières que furent le nazisme et le communisme et mener l'Église dans une période particulièrement troublée. Ce pape exceptionnel, admiré de ses contemporains, méritait un portrait plus fouillé que les habituels raccourcis médiatiques.
    L'ouvrage d'Andréa Tornielli est un document décisif porté au dossier du pape.
    Refusant tout a priori, cette biographie d'Eugenio Pacelli, n'est pas une hagiographie. De nombreuses sources dont une partie inédite constituée des archives privées Pacelli, et les témoignages du dossier de béatification ont permis d'établir une biographie historique des plus sérieuses.
    L'auteur n'esquive pas les questions brûlantes des relations du pape avec le IIIème Reich et le nazisme. Dans son intervention et son action autour de la Shoah, Pacelli est suivi pas à pas, ses écrits sont disséqués, ses démarches confrontées à ses contradicteurs.
    La vérité des archives pour un portrait inédit.

  • Dès les premiers instants, depuis son apparition au balcon de la place Saint-Pierre - avec son « bonsoir » simple et immédiat - il est rentré dans le coeur de millions de fidèles. Les mois passant, l'enthousiasme ne semble pas diminuer. Il a même augmenté en gagnant la sympathie de beaucoup de non-croyants. Andrea Tomielli - qui a connu le cardinal Bergoglio avant l'élection - recueille dans ce livre les anecdotes, épisodes, petites et grandes histoires de la vie quotidienne du souverain pontife, la plupart inédites: de la lettre envoyée à la détenue qui lui prépare les hosties pour la messe matinale à l'appel téléphonique aux soeurs de Buenos Aires, peu de jours après être devenu évêque de Rome, en plaisantant à propos des passereaux qu'elles soignent.
    Il yale pape capable de parler aux chefs d'État et aux grands dirigeants religieux et, un instant plus tard, d'appeler un garçon qui lui a écrit et qui a besoin de réconfort. Il yale pape qui refuse tout faste en habitant une résidence pour rester au contact des gens et qui a initié une réforme de l'Église en donnant l'exemple. Il yale pape grand communicateur de l'Évangile, qui ne renonce pas à sa tâche de curé, en acceptant le don d'une vieille Renault 4 d'un prêtre de banlieue. Un voyage plaisant et d'une extraordinaire curiosité pour se rapprocher davantage de François et de son message.

  • Chaque page de ce livre vibre du désir du pape François de toucher les âmes qui cherchent un sens à leur vie, un chemin de paix et de réconciliation, un remède à leurs blessures physiques et morales.
    Pour lui, priorité doit être donnée à cette humanité, inquiète et souffrante, qui demande à être écoutée et non repoussée, à l'intérieur comme à l'extérieur de l'Église : les pauvres et les exclus, les prisonniers et les prostitués, mais encore les divorcés, les homosexuels. Il insiste, notamment à travers des souvenirs de jeunesse et des épisodes émouvants de son expérience de pasteur, sur le fait que l'Église ne doit fermer sa porte à personne.

  • Alors que le Vatican vacille, en proie aux scandales des abus sexuels, l'archevêque émérite Carlo Maria Vigano lance une bombe médiatique et demande la démission du pape. François aurait couvert les viols et actes de pédophilie du cardinal américain Theodore McCarrick, mettant ainsi à mal la confiance des fidèles.
    Mais que cachent ces campagnes de déstabilisation ? Et qui sont ces nouveaux ennemis de l'Église ? Luttes intestines, conflits de pouvoir et lobbyings, une immersion inédite dans les coulisses de la curie romaine, plus que jamais fragilisée.

  • "Les attaques contre le pape et contre l'Eglise ne viennent pas de l'extérieur seulement, mais de l'intérieur, du péché qui existe en elle".
    Quand Benoît XVI se livre à cette confidence, le 11 mai 2010, il ne dénonce pas seulement le fléau des scandales pédophiles qui ont terni la réputation d'une partie du clergé. C'est aussi le spectre d'une division profonde au sein de l'Eglise elle-même qu'il pointe du doigt. La levée de boucliers qu'a suscitée, au cours de l'été 2007, le Motu proprio Summorum Pontificum, destiné à réhabiliter la messe en latin, l'a suffisamment démontré.
    Les erreurs de communication n'expliquent pas tout. Un entourage qui le conseille mal ou, parfois, fait barrage à sa politique ; des églises locales qui relaient peu ses initiatives ou les combattent plus ou moins ouvertement ; des médias qui le caricaturent à loisir en doctrinaire réactionnaire, et qui font feu de tout bois (discours de Ratisbonne, déclarations sur le préservatif en Afrique, propos révisionnistes de Mgr Williamson) pour le discréditer : existe-t-il un ou plusieurs complots contre Benoît XVI ? Qui a intérêt à le faire trébucher, à saboter son pontificat et pourquoi ? Une enquête passionnante depuis les coulisses du Vatican, par deux éminents correspondants auprès du Saint-Siège.
    Des documents et des témoignages inédits qui éclairent d'un nouveau jour les crises des cinq premières années de Joseph Ratzinger sur le trône de Pierre.

empty