Bandes dessinées / Comics / Mangas

  • Pour les « classiques », il y a Tintin, le capitaine Haddock et Milou qui découvrent Saint-Nazaire dans Les 7 boules de cristal sur les traces du professeur Tournesol disparu. Il y a encore le coureur automobile Michel Vaillant, né en 1957 de l'imagination du dessinateur nantais Jean Graton, alors installé en Belgique, et qui, près de soixante après, poursuit sa carrière sur les circuits du monde entier.
    Pour les « modernes », il y a Nantes et tout l'écosystème qui se développe autour de la bande dessinée, avec des auteurs connus et reconnus comme Hervé Tanquerelle, Cyril Pedrosa ou Gwen de Bonneval, fédérés par une expérience de BD numérique menée depuis 2013 en partenariat avec Arte, Professeur Cyclope.
    Des dessinateurs et scénaristes se retrouvent également au sein de collectifs, comme Vide-Cocagne, qui réunit des autodidactes et édite des livres, mais se veut aussi engagé dans la ville et effectue, par exemple, des interventions auprès des scolaires ou en milieu carcéral. Vide Cocagne travaillait depuis un peu plus de deux ans sur une maison de la BD, lieu à la fois destiné aux « pratiquants » et ouvert au public. Cette idée a rencontré la volonté de la Ville et cette « maison » sera officiellement lancée au début de cette année 2016.
    Cette aventure de la BD et du dessin à Nantes et à Saint-Nazaire, son rôle dans la ville, son économie et ses représentations de la ville, c'est ce que Place publique vous racontera dans son numéro 56.

empty