Sciences humaines & sociales

  • « On pense et pense tout est relatif, mes pensées pour les vôtres et les vôtres pour les miennes et ma chaise est ici et pour moi la vôtre est là parce que mon ici est ici et mon là est là et pour vous mon là est votre ici et votre là est mon ici juste comme pour le temps parce que le. » Par ces élucubrations ampoulées et pseudo-logiques débitées à un patient sur un ton solennel, le Dr. Erickson cherche à provoquer chez lui un état de confusion intellectuelle : une technique, parmi d'autres, pour parvenir à bloquer l'activité de l'hémisphère gauche du cerveau. Pourquoi ? Parce que, si l'on admet que l'hémisphère gauche est celui du découpage rationnel et analytique, le droit est celui de la saisie globale, « poétique », figurative : c'est donc là que se constitue, pour un sujet, son image du monde, cette mosaïque qui s'élabore à partir de myriades d'expériences, de convictions, d'influences et d'interprétations.
    Or, selon Paul Watzlawick, tout changement thérapeutique est, en fait, un changement dans cette image. Quels sont les moyens concrets de ce changement ? C'est ce qui est examiné ici.

  • Composante essentielle de la civilisation occidentale, la rationalité imprègne si bien tous nos modes de pensée que l'on en viendrait presque à oublier qu'elle a une histoire.
    À l'heure du triomphe de la raison technicienne, François Châtelet nous invite à une passionnante remontée aux sources. De Platon à Galilée, de Machiavel à Freud, il retrace l'émergence et les grandes étapes de la pensée philosophique et montre - avec sa simplicité coutumière et un rare talent de conteur - comment se sont peu à peu tissés d'indissolubles liens entre la raison et la liberté.

  • « La thèse de ce livre est que la société ne peut être comprise que par une étude des messages et des dispositifs de communication qu'elle contient. » Dans cet ouvrage classique et visionnaire, il s'agit, à travers une comparaison entre sociétés humaines et réseaux artificiels, de souligner la valeur de l'être humain et la richesse de son langage, toujours précaires face aux intérêts et pouvoirs technocratiques qui cherchent à les instrumentaliser, les contrôler, et finalement les dénaturer.

    Au-delà des enjeux stratégiques de la communication dans la vie sociale, Wiener propose de réinventer un humanisme bousculé par la capacité des machines à remplir des fonctions qui étaient jusqu'alors considérées comme réservées aux humains.

  • D'Australopithèque en Homo erectus, de Cro-Magnon en âge de fer, et de gravures rupestres en pierres taillées, la préhistoire rassemble de nombreux champs de recherche distincts parmi lesquels le profane a souvent l'impression d'avancer comme vers le fond d'une grotte obscure.
    C'est un précieux fil d'Ariane que lui donne ce petit guide accessible et clair. Ses multiples illustrations et son déroulement chronologique lui permettront de replacer dans leur contexte ses propres connaissances ainsi que les découvertes les plus récentes sur l'origine et l'évolution de l'homme.
    Un guide indispensable pour comprendre le long et fascinant cheminement de nos ancêtres préhistoriques.

  • L'évolution de nos sociétés est largement conditionnée par la technique. Mais comment pourrions-nous assurer la maîtrise de la technique sans en connaître l'histoire ?
    Pour mettre à la portée de tous l'histoire des techniques, le présent ouvrage adopte une structure originale. Renonçant à une impossible exhaustivité, il propose, pour six grandes périodes, une vision synthétique, puis un développement concret par la présentation d'un objet et d'un personnage emblématiques. Ainsi le moulin à eau vient-il illustrer les techniques médiévales, le rivet la civilisation industrielle et le drone la technologie contemporaine, comme Héron d'Alexandrie représente les innovateurs de l'Antiquité, Jacques Vaucanson ceux de l'Âge classique et les laboratoires Bell ceux des Temps modernes.
    La clarté de son écriture, comme ses très nombreuses illustrations et tableaux, font de ce livre une excellente initiation à un domaine essentiel.

  • Terre de France raconte l'histoire du territoire national sous la forme d'un parcours initiatique à travers ses paysages les plus spectaculaires.

    Ce voyage dans le temps débute il y a 500 millions d'années en Bretagne, rend visite aux dinosaures du Jurassique en Bourgogne et du Crétacé en Provence, passe par le soulèvement des Alpes, la construction des volcans d'Auvergne et l'assèchement de la Méditerranée et se termine par l'arrivée d'Homo sapiens sur le littoral français.

    Dans chaque chapitre, une carte de France de l'époque évoquée, aux rivages et aux reliefs insolites ; une vue d'artiste des événements et animaux préhistoriques ; des encadrés sur les monuments à visiter, et des itinéraires - à pied ou en voiture - pour explorer les sites les plus marquants de la région.

    Illustrations de Pierre-Emmanuel Paulis.

  • Alimentation, santé, sexualité, régime politique... Tout ce que l'évolution a à dire sur notre vie de tous les jours. L'idée que nous « descendions » du singe via des créatures aussi pittoresques que notre ancêtre Cro-Magnon n'est toujours pas pleinement acceptée. Nous sommes pourtant soumis, comme les autres animaux, au grand jeu de l'évolution. C'est ce que montre ici, en toute simplicité, mais avec toutes les références scientifiques requises, un spécialiste de « biologie évolutive ». Pourquoi y a t-il de plus en plus de myopes ? Faut-il combattre la fièvre ? La polygamie est-elle liée au régime politique ? L'homosexualité a-t-elle des causes biologiques ? La crise d'adolescence est-elle une invention récente ? Pourquoi l'ainé est-il plus favorisé que le cadet ? Les hommes et les femmes pensent-ils de la même façon ? La théorie de l'évolution, en donnant des explications qui remontent parfois très loin dans le passé, apporte sur ces sujets comme sur bien d'autres un regard neuf et passionnant : nul doute qu'à la lecture de ce livre, Cro-Magnon serait devenu un adepte de la biologie évolutive.

  • ÿþ " Comment un jeune bourgeois victorien, plutôt paresseux et porté sur la chasse, en est-il venu à révolutionner la biologie avec sa théorie de l'évolution des espèces ? Cette brève autobiographie, écrite à l'intention de ses enfants sur le ton de la confidence, est le texte le plus intime et le plus révélateur qu'ait laissé Charles Darwin. S'y mêlent son voyage autour du monde et ses problèmes de santé, son mariage et les débats suscités par sa théorie, les autoportraits du gamin espiègle et du vieux sage respecté, ainsi que le drame d'une foi religieuse désorientée par le hasard des lois naturelles.Cette édition, première traduction française exhaustive du travail de Nora Barlow, petite fille de Charles Darwin, complète l'autobiographie de nombreux documents essentiels, et fait la part des ajouts et suppression qui ont affecté ce texte justement célèbre.

    " Charles Darwin (1809-1882)Célèbre naturaliste anglais dont les travaux sur la théorie de l'évolution des espèces ont révolutionné la biologie. Il est l'auteur notamment de L'Origine des espèces.

  • D'australopithèque en homo erectus, de cro-magnon en âge du fer, et de gravures rupestres en pierres taillées, la préhistoire rassemble de nombreux champs de recherche distincts parmi lesquels le profane a souvent l'impression d'avancer comme vers le fond d'une grotte obscure.

    C'est un précieux fil d'ariane que lui donne ce petit guide accessible et clair. ses multiples illustrations et son déroulement chronologique lui permettront de replacer dans leur contexte ses propres connaissances ainsi que les découvertes les plus récentes sur l'origine et l'évolution de l'homme.
    Un guide indispensable pour comprendre le long et fascinant cheminement de nos ancêtres préhistoriques.

  • Le plus énigmatique de nos sens reste l'odorat. Sans doute s'agit-il aussi du plus ancien puisque nombre d'animaux, et de bactéries, s'en remettent à la chimie pour communiquer. Des molécules des parfums à l'odeur de sainteté, des odeurs de soufre à celles de l'alcôve, une chimiste nous invite ici à "voir" les odeurs et à remonter, quand c'est possible, de la géométrie des molécules odorantes à la sensation qu'elles provoquent.
    Dans un monde où les saveurs s'uniformisent et où les odeurs sont toujours plus étroitement contrôlées, la chimie retrouve ici un sens qu'elle n'aurait jamais dû perdre : celui de l'explication des phénomènes naturels, fussent-ils aussi évanescents que la perception du N° 5 de Chanel.

  • Les chroniques que Stephen Jay Gould a publiées depuis plus de vingt ans dans le Natural History Magazine ont sans doute fait davantage pour expliquer la théorie de l'évolution que des montagnes d'ouvrages savants.

    L'étonnant mélange « gouldien » de science, d'histoire et de littérature a passionné les lecteurs du Sourire du flamant rose ou de Quand les poules auront des dents. Avec Darwin et les grandes énigmes de la vie, ils découvriront le premier recueil de cette série de chroniques où la palourde pêcheuse, l'élan d'Irlande et le bambou qui fleurit tous les 120 ans témoignent des bizarreries de l'évolution, tandis que les arguments racistes, le déterministe biologique ou la notion de quotient intellectuel illustrent les errements auxquels peut mener son interprétation.

    Un inimitable cocktail, conçu par l'auteur comme « un antidote à notre arrogance universelle ».
    Edition définitive établie par Marcel Blanc.

  • Est-ce vraiment un hasard si ivar ekeland, cherchant à rendre compte des théories mathématiques récentes, leur trouve une curieuse résonance dans des sagas islandaises du xiiie siècle ? ou l'énigme littéraire, précédant la théorie du chaos et celle de l'information, et procédant des mêmes questions fondamentales, éclaire-t-elle d'un jour nouveau ces questions modernes ?
    " il m'a semblé possible, et par certains côtés nécessaire, de rapprocher deux textes séparés par un millénaire, quelques pages d'une ancienne saga, et des fragments d'un moderne traité sur le hasard.
    Si l'une parle de sort, de magie ou de destin, et l'autre d'aléa, de chaos ou de risque, c'est la même histoire qu'ils racontent. " une histoire qui mène aujourd'hui du calcul des probabilités à la théorie des systèmes dynamiques, et de la logique à la statistique, offrant un magistral tour d'horizon des mathématiques du hasard.

  • La science, le mythe, le discours mystique, la métaphysique.
    Autant de formes de connaissance isolées l'une de l'autre, de rationalités distinctes et incommensurables, qui témoignent cependant d'une quête commune de la vérité. a ce titre, la vérité scientifique ne peut se prévaloir d'une quelconque supériorité; elle résulte d'une interprétation du réel et n'échappe pas plus qu'une autre forme de savoir à la tentation de prendre ses désirs pour la réalité.
    A la stérile et sempiternelle confrontation entre la science et le mythe, et contre les dogmatismes de tous ordres, henri atlan propose ici de substituer un dialogue permanent et "l'humour sérieux de la multiplicité des jeux de connaissance".
    Une arme redoutable et salutaire.

  • A la fois essai sur la perception et la vision, portfolio artistique et autobiographie scientifique - l'un des plus grands spécialistes de la psychologie cognitive moderne nous offre ici un livre aussi stimulant pour l'oeil que pour l'esprit.
    A partir de ses propres dessins originaux illustrant illusions visuelles et paradoxes perceptifs, roger shepard développe ses idées sur les mécanismes de la vision et les élargit en une ample réflexion sur le fonctionnement de l'esprit humain et la nature des arts visuels. mais il nous propose aussi un étonnant et sincère autoportrait du chercheur et de son activité.

  • Généticien internationalement reconnu, Bertrand Jordan tente ici de parler de biologie d'une façon
    plus personnelle et engagée qu'il n'est de coutume. S'il nous parle bien de science et des grands
    thèmes de la biologie contemporaine - la théorie de l'évolution, le décryptage du génome, la
    compréhension du cancer, le développement des thérapies géniques, etc. - c'est, dans chacun des
    brefs chapitres de ce livre, à partir d'une expérience vécue. Jordan, amateur de plongée sousmarine,
    part souvent de son rapport charnel avec la mer, ou encore de sa pratique de l'escalade ou
    de la moto ; mais il évoque aussi des souvenirs plus intimes et parfois douloureux. C'est la science
    telle qu'elle est vécue par un de ceux qui la font qui se révèle ici : une science naturelle qui est
    aussi une science humaine...

  • Einstein ou la revanche du destin. Pendant ses quarante premières années, le père de la relativité construit seul, envers et contre tout, son personnage. Il devient le plus grand physicien de son temps. À quarante ans, sa vie bascule à l'opposé de tout ce qu'il avait choisi. L'ours solitaire est dévoré par sa propre célébrité, emporté par le tumulte du monde. Juif oublieux de sa tradition, il doit rejoindre le mouvement sioniste ; pacifiste, avocat de l'objection de conscience, il incite le président Roosevelt à construire la bombe atomique. Quant au savant génial, il s'enferre dans ses certitudes et refuse la nouvelle physique. «Dieu ne joue pas aux dés», répète-t-il, jusqu'à s'entendre répondre par Niels Bohr : «Qui êtes-vous, Einstein, pour dire à Dieu ce qu'il doit faire ?» Ce roman d'un homme, c'est aussi celui d'un siècle, porteur de toutes les espérances et père de toutes les barbaries.

    Monde en ébullition, personnages romanesques, scènes haletantes, sous la plume de François de Closets, le récit biographique prend la force et les couleurs d'une épopée. Et le lecteur s'étonne de comprendre une histoire que l'on croyait réservée à des spécialistes.

empty