Seuil

  • Avec ce nouveau volume des Contes des sages, l'auteur retranscrit les légendes issues de siècles de tradition orale. Dédaignée par l'envahisseur romain, la culture celte est pourtant ardente et spirituelle, et ses symboles sont universels. Elle a fort heureusement survécu ; ces contes nous restituent son univers foisonnant de sagacité et d'images émouvantes. Pour raconter l'imaginaire celtique il fallait un barde, tant la musicalité et la poésie infusées dans ces contes et légendes s'entrelacent avec la sagesse. Ces Contes des sages celtes s'égrènent donc aux mélodies des harpes. On entre dans la forêt enchantée, dans l'océan de fougères de la déesse et l'antre du farouche protecteur du chaudron des rois. La poésie en est la porte. Au pays celte, elle fait loi. Car ici, la langue de bois retrouve sa force évocatrice et son sens originel. Un univers de druides, de bardes et d'enchanteresses rassemblé pour une fête bucolique, servi par une iconographie soignée. Patrick Fischmann y conduit une épopée généreuse en conteur amoureux du monde.

  • Les Contes des Sages d'autres mondes et d'autres temps contiendront douze contes consacrés à la plupart des grands thèmes de la science-fiction : l'intelligence artificielle, la robotique, la rencontre avec l'extra-terrestre, le post-humanisme, la colonisation spatiale, la fin du monde ou le post-apocalyptique, le voyage dans le temps, le clonage, la manipulation génétique, l'immortalité, la surveillance globale... Pierre Bordage suivra un axe chronologique qui démarrera à notre époque et se prolongera par l'exploration spatiale jusqu'à ce que la Terre des origines ne soit plus qu'un lointain souvenir ou un mythe. De ces histoires traitées comme des contes se dégagera une forme de sagesse, une piste de réflexion, ou encore une invitation à modifier nos points de vue particulièrement signifiante dans cette période tourmentée que nous traversons.

  • "Fais attention à ce que tu danses, car ce que tu danses, tu le deviens." Cette citation de la chorégraphe américaine Susan Buirge constitue le fil rouge de ce nouveau volume des Contes des sages consacré à la danse. Fil rouge qui nous mène du Japon, où la danse nous aidera à retrouver la lumière, en France, où l'on danse parfois pour sa liberté, en Patagonie pour croiser les chemins des danseurs du vent en terre de feu, en Nouvelle-Zélande pour connaître l'origine du haka, en passant par les brodeuses d'Italie et le Myanmar pour rejoindre la danseuse du royaume des Paons... La danse nous mène dans toutes sortes de voyages.

    Conjuguant tous types de danses selon les mythes et traditions variées des quatre coins du globe ou des territoires infinis du rêve et de l'imaginaire, ces Contes des sages qui dansent nous entraîne dans une longue farandole à la recherche de nous-mêmes.

  • Il est toutes sortes de voyages. Des voyages de quêtes ou d'aventures, des voyages paisibles, des voyages vivifiants, des voyages funèbres, des voyages initiatiques, des voyages futiles, des voyages amoureux, des voyages hasardeux, des voyages d'exil, des voyages de retour, des voyages bêtes, des voyages chimériques, des voyages insolites, des voyages mythiques, des voyages stériles, des voyages fertiles... Il est même des voyages immobiles.

    Conjuguant tous ces types de voyages selon les traditions variées des mille coins du globe - Europe, Asie, Afrique, Amériques, Indes, Grand Nord, Australie, voire territoires infinis du rêve et de l'imaginaire -, les Contes des sages voyageurs, constituent en eux-mêmes, au détour de chaque page, de véritables merveilles de voyages qui, interpellant sens et esprit, font peu à peu oublier l'endroit où l'on se trouve.

    Un recueil d'histoires qui, littéralement, fait partir.

  • Une trentaine de contes par la spécialiste et traductrice reconnue de la littérature persane, délicatement illustré de miniatures orientales.

    Les Contes des sages perses réunissent des anecdotes et récits spirituels inspirés des oeuvres de poètes qui furent aussi des mystiques ou des sages reconnus de leur temps. Ces oeuvres ont contribué à forger l'imaginaire des persans. Ces récits sont souvent devenus des récits populaires et des sources d'inspiration aussi bien pour les lettrés que pour les populations moins érudites. Ils proposent, par l'art de la parabole, un chemin de sagesse et de dépassement de soi. Ils mettent en lumière les faiblesses humaines et le moyen de les combattre, par l'exemple, l'effort ou le rire. Ils invitent à réfléchir sur la condition humaine et au destin de l'âme dans ce monde et dans l'autre. Malgré les siècles écoulés, ils ont gardé leur force et leur fraîcheur ainsi que leur pouvoir de persuasion.

  • Les Contes des sages du Japon mettent en scène de paradoxales et édifiantes rencontres entre samouraïs et moines, maîtres de thé ou d'arts martiaux, peintres et poètes, illustres ou anonymes. Trente-trois contes présentés, autant d'inestimables leçons de vie qui nous enseignent à voir au-delà des apparences, à cultiver la patience, l'harmonie, la non-violence et la compassion. L'ouvrage établit un dialogue constant entre texte et images, faites d'estampes, de peintures zen et autres calligraphies pour nous immerger dans ce Japon légendaire.

  • Ces contes peaux rouges sont issus des nations lakota, apache, iroquoise, navajo, pueblo, ojibwé, blackfoot, kiowa, pawnee, salish, caddo... Malgré l'originalité et la gamme étendue des visions, il y a une profonde unité commune à  tous ces peuples. La grande clairvoyance des indiens d'Amérique apparait plus que jamais essentielle à  notre monde qui a rompu le lien sacré avec la Nature et le Vivant. Ce recueil est une opportunité de revisiter cette pensée première avec un oeil neuf, à  travers des récits variés, dans des versions inédites où s'expriment profondeur, humour, magie et louanges à  la Beauté. Après les Contes des sages chamanes, Pascal Fauliot et Patrick Fischmann signent leur deuxième ouvrage à  quatre mains. Tous deux conteurs et musiciens, ils mettent leur passion et leur connaissance intime de cet univers au service de l'à¢me indienne, osant recréer pour les oreilles d'aujourd'hui, une « parole-médecine » touchante et plus que jamais nécessaire.

  • Pour donner vie à ces Contes des sages gardiens de la terre, Patrick Fischmann a composé un hymne à la nature qui fait corps avec l'être humain. Il nous sert, avec jubilation et gratitude, un cocktail gourmand d'ancêtres bienfaisants et généreux. On rencontre un panel d'arbres et de pierres de sagesse, de créatures fraternelles. On côtoie une nature bienfaitrice, une proche parenté qui sort de la terre ou de l'aubier pour secouer notre ignorance.

    Cette clairvoyance secoue notre monde dénaturé et s'offre en escorte au réveil de notre humanité. Car nous dit encore l'auteur, nous devons cesser d'agresser tout ce qui vit, retourner à la nature, nous considérer comme les fragments d'une source unique. Et agir en conséquence.

    /> Des contes émouvants, profonds et drôles, rassemblés pour une fête bucolique et servis par une iconographie soignée. Patrick Fischmann y conduit sa caravane moussue en conteur amoureux du monde. L'auteur signe ici son treizième titre dans la collection des « Contes des sages ».

  • A travers des versions méconnues ou revisitées de contes édifiants, humoristiques ou légendaires, les auteurs explorent les grandes traditions qui mettent le jardinage au coeur de l'art de vivre. Du vieux jardinier de Perse au Fou des fleurs chinois, de la Rose d'immortalité d'Arménie aux figues de Nasreddine, du jardin zen à la chemise verte d'un homme heureux, ils proposent dans ce recueil une anthologie sans précédent. Fidèles à leur approche exigeante, les auteurs mettent en scène avec verve les leçons de vie du jardinier. Une évocation fouillée et sensible de leurs univers, en résonnance avec la symbolique et la poésie qu'ils inspirent. Ils livrent ainsi les clés d'un monde d'une profondeur insoupçonnée où le maître-jardinier, à l'écoute de la nature, nous invite à retrouver le sentier de l'harmonie.Une iconographie éloquente ajoute à cette symphonie d'arbres, de fleurs et de sages, un nuancier de jardins exquis.

    Après les Contes des sages chamanes et les Contes des sages peaux-rouges, Pascal Fauliot et Patrick Fischmann signent leur troisième ouvrage à quatre mains. Tous deux conteurs et musiciens, ils mettent leur passion et leur connaissance au service d'une sagesse que cultive celui ou celle qui prend soin de la terre.

  • Ce nouveau volume des "Contes des sages" convoque le Moyen Âge imaginaire... C'est le temps des chimères et des dragons, des chevaliers preux ou lâches, de l'amour courtois ou sauvage, des loups-garous, de la chevalerie, etc. Troubadours et trouvères parcouraient le pays pour psalmodier, chanter, réciter, raconter et puisaient leur inspiration dans les chansons de geste, les poèmes lyriques. Ce recueil, à sa façon, leur fait écho, et nous plonge habilement dans ces textes parfois cousus de « merveilleux ».

    A partir de ce corpus particulièrement riche et séduisant, ces Contes des sages du Moyen Âge mêlent des contes classiques connus à des contes de sagesse populaire choisis parmi les nombreux fabliaux, en passant par les premières formes médiévales du conte merveilleux et les légendes.

  • Les nomades observent le monde et lisent dans la nature les signes avec lesquels ont été créés les contes. Ils puisent dans une terre de légendes où l'homme est le frère du loup. Cette vision des peuples premiers chemine parmi les indiens, les aborigènes, les pygmées, les tziganes. Elle se pose sur le bois des rennes de la Taà¯ga, les yourtes mongoles, les voiles des gitans de la mer. Elle imprègne la culture himba, zoulou, papou, inuit, lapone. Elle secrète la langue du bushman et le silence du camp Touareg. Tous ces peuples qui pratiquent l'art de l'errance savent que la source de toute chose se manifeste dans les histoires que l'on créé pour apprivoiser le vide, dire ce qui n'a pas de nom. Une anthologie du légendaire nomade, vingt huit récits cocasses, tendres, profonds, épiques, des versions inédites où transpirent le bon sens et l'amour des hommes vrais. Un duo éclatant avec une iconographie choisie, un sage voyage dans le respect des traditions lyriques qui animent les grands vagabonds. Patrick Fischmann conduit sa caravane de sages nomades en conteur amoureux des peuples et des pistes.
    Imprégné de ses rencontres avec les peuples premiers, fidèle à  une poétique de métamorphose, il confie aux grands espaces et aux errants avisés le soin de nous inspirer une autre façon de rêver le monde.

  • La Provence est à la fois unique et plurielle. Elle offre un ensemble de paysages très différents, aux caractères forts, mais qui ont en commun une histoire, une culture et un art de vivre. Les contes réunis dans ce recueil en sont le reflet. Fidèle aux thématiques traditionnelles des contes, ce volume mêle l'amour, la jalousie, la trahison, la fourberie, l'avarice, la puissance, la mort, etc., et nous fait voyager de la Gaule à l'Ionie en Asie Mineure, en passant par Cordoue en terre hispano-arabe, avant de revenir à Arles au temps de l'occupation sarrasine, puis à Notre-Dame-de-la-Garde à une période plus récente.

  • Ce recueil nous porte au coeur de la pensée ancienne, dans un entrelacs de récits mythologiques, d'échos, dialogues et métaphores passés au souffle des sages qui inventèrent la philosophie.
    On rencontre Dionysos, Thésée, Pan, Chiron, Héraclite, Socrate et Épicure. On suit Diogène dans les rues d'Athènes et le dieu gouailleur Momos. On entend les voix sublimes d'Orphée, d'Apollon, d'Arion, de Sapho. On contemple la beauté d'Aphrodite et l'on voit paraître l'Odyssée. Diotimée la devineresse nous invite dans sa grotte. Platon, Aristote, Empédocle nous parlent. Et Gygès, Eratosthène, Pythagore, Périclès, Hercule, Anaxagore... Puis, les Muses et les nymphes nous conduisent vers Pygmalion, qui met au monde l'âme de la Grèce.
    Un voyage ingénieux et coloré où le miroir des dieux et des héros se reflète dans l'esprit des philosophes.

  • Dans tous les pays, à toutes les époques, il y a toujours une vieille femme sage ou une sage vieille femme et cela rassure de mettre ensemble ces mots. Or donc, en Mongolie, chez les Inuits, et ailleurs ou partout, une vieille grand-mère n'y voit plus, n'a plus de dents, mais elle sait, elle transmet ; détentrice et témoin d'une mémoire, d'une culture, elle est essentielle pour raconter et réconforter. Sans elle, les petits-enfants perdraient le rire...

  • L'auteur invite à un voyage symbolique dans l'imaginaire des slaves de l'Est, un cheminement de la Pologne à l'Ukraine, en passant par la Tchéquie, Slovaquie, Russie, et Biélorussie.
    Si la culture slave musicale, cinématographique, picturale et littéraire est connue, Anna Lazowski, originaire de Pologne, a réuni un florilège inédit de contes, fables, légendes, mythes, chroniques, chants et proverbes qui sont à l'origine de ce patrimoine culturel, issus du monde slave païen, et dont certains n'ont encore jamais fait l'objet de transmission.
    C'est cette âme slave ardente, exubérante, virevoltante d'émotions qui est contée, pour laquelle la Nature est encore enchantée et qui habite ces territoires immenses de la Baltique à la mer Noire, des reliefs montagneux des Carpates à ceux de l'Oural.
    Impossible de "peindre" le monde slave sans la musique, sans la magie ni l'amour. Que se soit auprès de Baba Yaga - la sorcière visionnaire -, auprès des célèbres loups garous ou encore dans la solitude de la forêt, avec un héros en quête de lui-même ou de sa bien-aimée, sur un air mélancolique de balalaïka...

  • Puisant dans la tradition orale et en quête de sources inexplorées, Pascal Fauliot nous livre ici une anthologie inattendue qui fait résonner toutes les dimensions de ces hommes d'élite, ces gentilshommes, qui n'étaient pas que des guerriers mais aussi, souvent, des lettrés.

    A travers une mise en scène édifiante des grands principes des arts martiaux, de la stratégie, du code de l'honneur, du zen, on y découvre des leçons de vie empreintes de poésie et d'humanisme. Rônins, maitres d'armes, anonymes ou illustres, y côtoient les plus grands seigneurs de l'histoire du Japon, notamment les trois réunificateurs de l'âge d'or des samouraïs : Nobunaga, Hideyoshi et Ieyasu. Des légendes méconnues ou célèbres mais dans des versions nouvelles qui relatent des histoires réelles, magnifiées par des générations de conteurs et d'auteurs de pièces de marionnettes Bunraku et de théâtre Kabuki.

    Dans l'esprit de cette collection, des poèmes, des maximes inédites et des estampes rares approfondissent la vision de cet univers fascinant.

empty