Littérature générale

  • Le cri du sablier

    Chloé Delaume

    Le livre de chloé delaume est le récit d'une réminiscence.
    Il remonte le temps afin de faire voler en éclats un passé oppressant. sa virulence a la puissance du cri. véritable leitmotiv du roman, la métaphore du sablier se propage, se ramifie : elle dessine la figure centrale et traumatisante d'un père " sédimentaire " et d'une " enfant du limon ". ni pathos ni complaisance. mais la tentative, à l'âge adulte, de répondre au questionnement d'un enfant, tentative rendue possible par une certaine douceur de l'ironie.
    Tout passe par le prisme d'une langue singulière, débordante d'inventions. le style est démesuré, tantôt lapidaire, tantôt abyssal. les mots se bousculent, deviennent envahissants, jusqu'à donner une impression de fusion.

  • Voyez-vous, avant, j'étais prostituée.
    Depuis, j'ai passé mon capes. histoire d'avoir une protection sociale. j'ai eu l'enfance des orphelines. on ne peut pas dire que ce soit gai. le bonheur non plus, remarquez. ça dépend d'oú vient le plaisir. mais tout ça reste relatif. moi j'en aurais des choses à dire sur l'innocence écrabouillée le manque d'amour vrillant l'ulcère l'éternel retour suicidaire la crainte irrationnelle des hommes et l'influence du cac 40 sur le prix du kilo de navets.
    Mais je me tais. moi. voyez-vous. je m'astreins au silence. et c'est très compliqué. ma logorrhée sismique je la rumine avec l'application d'une charolaise traînant sabots aux portes des vieux abattoirs. parce qu'il faut être patiente. et quand sonnera le glas je serai attablée. on ne vous a pas appris la ruse. guêpières talons aiguilles sécateur enroulé d'un mouchoir de soie caché au fond du sac kelly. a chacun son hermès.
    Trismégiste ou saint-honoré. ça dépend des faubourgs.

empty