Leo Scheer

  • Ils sont sept : ce sont les Ducourneau, natifs d'un village aquitain. Le roman familial commence avec Raoul, qui va mourir, et avec lui le prolétariat gascon. Raoul, c'était le patriarche, un paysan à l'ancienne, sombre et brutal, que les mutations du monde agricole avaient transformé en ouvrier. Autour de cet astre noir gravitent sa femme et leurs cinq enfants, dont le portrait, mélange de rancoeurs et de sarcasmes, donne à voir un monde rural qui aura eu ses grandeurs et ses faiblesses - et qui lentement s'éteint, puisque "tout meurt, même la douleur".

    Après L'Ivraie, diatribe féroce et drôle contre l'Éducation nationale, Bruno Lafourcade décrit, ici, une France périphérique, oubliée, qui commence seulement à faire entendre sa voix.
    />

  • L'ivraie

    Bruno Lafourcade

    Une satire féroce de l'école républicaine, un roman foisonnant, à l'ambition littéraire démesurée, et d'une immense drôlerie.

    Jean Lafargue, écrivain méconnu et à court d'argent, accepte au pied levé un « remplacement » dans un lycée professionnel de la banlieue bordelaise. Le nouveau professeur découvre, autant effaré qu'amusé, la réalité de l'enseignement. Il montre, avec un humour féroce, la démagogie du personnel enseignant et l'acculturation d'une jeunesse imprégnée de complotisme. Mais il nous aussi des liens étroits avec une élève qui a suscité l'hostilité de ses camarades ; et qui le renverra, sans le savoir, à sa vocation littéraire et aux espoirs de sa propre jeunesse.

    Bruno Lafourcade est né en 1966. Après des études lettres modernes, il a travaillé dans l'agriculture, la restauration, la publicité et l'enseignement. Entre deux emplois, il a aussi écrit et publié des romans et des essais, dont Sur le suicide (2014) aux éditions François Bourrin. Il vit désormais près de Mont-de-Marsan, dans les Landes. L'Ivraie est le roman de son expérience dans l'enseignement.

empty