Autres Temps

  • Charles Paolini écrivain-cinéaste est un fou d'océans. Avec ses nombreux films tournés pour la télévision, il nous a déjà fait traverser le miroir de la mer. Mais c'est dans la narration des plus belles histoires en Méditerranée qu'il poursuit l'aventure : ainsi dans « Merveilles et magie du Corail », il nous fait découvrir les civilisations qui ont succombé aux charmes du corail. Depuis les carabins charlatans qui subliment les qualités occultes de ce corail en poudre pour guérir les blessures : Jusqu'à Saint-Pétersbourg où Ivan le Terrible expose son corail parmi les têtes des ennemis Tatars décapités ; au coeur même de cette Méditerranée où les minuscules barques corallines sont la proie des pirates barbaresques ; en suivant au départ de Venise, le « Chemin des Merveilles » des grandes caravanes avec Marco Polo, les fanons de baleines, l'ambre des cachalots et le corail mythique. Depuis l'épopée Celte et les Indiens Pueblo, jusqu'aux musulmans chiites de rite ismaélien, les branches de corail vont participer à la cosmogonie de l'organisation du monde. C'est aussi le corail de tous les sacrifices et de tous les dangers, le corail de la peur, du froid et de la nuit, un corail de folie, des requins, de la mort. Ce corail qu'aujourd'hui les plongeurs vont ramasser aux portes des abysses avec des robots sous-marins mis au point par Comex. C'est vers cette quête du Graal et de la Toison d'Or que l'auteur nous entraîne avec fascination.

empty