Sciences humaines & sociales

  • Guernica, de Pablo Picasso, est resté quarante ans sous séquestre au musée d'Art moderne de New York.

    L'auteur nous fait partager dans cet ouvrage le choc émotionnel et les péripéties d'une longue quête : sa rencontre avec le peintre de génie à Vauvenargues, le témoignage de Jean-Louis Barrault qui vit peindre le grand tableau-mémoire, les vieux Flying Partners, ces anciens pilotes de guerre des deux camps, croisés à Pampelune au milieu de la violence aveugle de l'encierro.

    Le raid perpétré par les nazis de la Légion Condor sur la petite ville basque de Gernika, un jour de 1937, n'est-il pas la boîte de Pandore de laquelle sortira le terrorisme qui embrase le monde ?

    Aujourd'hui, ce massacre des innocents, parce qu'ils sont innocents, apparaît à l'auteur comme une mise en garde, une invitation à ne pas oublier Gernika, Hiroshima, Nagasaki, les Tours de Manhattan...

empty