• Un roman noir tragicomique virtuose, sarcastique et tendre.
    Beaucoup de chance dans la malchance, une voix intérieure sardonique, un amour éperdu pour Janis Joplin, David n'est pas armé pour faire face aux barons de la drogue du Sinaloa.
    Dans le Sinaloa, le Triangle d'or de la marijuana, David a 20 ans, un peu attardé et naïf, il est capable de tuer un cerf à la course d'un lancer de pierre. À la fête du village, il danse avec une fille interdite parce que réservée au fils d'un trafiquant. Celui-ci sort son revolver mais David riposte avec un caillou qui tue l'agresseur. Son père l'évacue chez ses cousins et passe un accord avec le trafiquant.
    Son oncle fait jouer David dans son équipe de baseball, il se révèle pitcher hors pair et est remarqué par une équipe nord-américaine qui lui signe un contrat. À son arrivée à Los Angeles, il fait un match remarquable et sort marcher dans les rues, une fille l'emmène dans sa chambre, le déniaise et le met à la porte en lui disant qu'elle s'appelle Janis Joplin. Éperdument amoureux, il revient à son hôtel, boit avec ses coéquipiers, se fait virer de l'équipe pour avoir bu et renvoyer au Mexique.
    Depuis cette soirée mémorable, dans sa tête, une voix lui dit être « sa partie réincarnable » et lui donne les pires conseils. Sa vie devient une course d'obstacles, une fuite continuelle ponctuée de coups de chance. Il va de catastrophe en catastrophe, de situation dangereuse en péril de mort. Mais il n'a qu'un seul objectif : retrouver son amour, Janis.
    Des personnages incroyables aux prises avec une situation incontrôlable, le portrait d'un narcotrafic encore semi-artisanal.
    Un humour ironique très efficace.
    « Un roman prodigieux et faulknérien, où, avec un oeil clinique, l'auteur est capable de raconter avec tendresse même les scènes les plus bizarres. » - El Universal
    « Les romans de Mendoza fonctionnent comme des radiographies d'un territoire turbulent et complexe qui fait aujourd'hui la une des journaux. Un pari : quand le tremblement de terre cessera, ses romans continueront à être lus : la littérature l'emportera. » - La Tercera

  • Le détective Edgar Mendieta, alias Zurdo, le Gaucher, songe au suicide. Quarante-trois ans, un boulot de chien, pas de femme, et une très forte tendance à l'autoflagellation.
    Pour couronner le tout, on le charge d'enquêter sur la mort d'une splendide strip-teaseuse, Mayra, qu'il a connue d'un peu trop près : une bombe aux yeux vairons, la seule à l'avoir traité avec indulgence, presque tendresse.
    Zurdo est bon pour la tournée des night-clubs, cantinas et autres arrière-cours du Mexique contemporain, au moment où le gouvernement déclare la guerre aux narcos. Son spleen n'est pas près de s'arranger : outre les trafiquants d'armes, les faux gringos et les danseuses paniquées, Gris, son fidèle lieutenant, est en pleine crise amoureuse ; son chef voudrait laisser tomber l'enquête ; lui n'arrive pas à mettre la main sur son psy et pleure son amour perdu. Pendant ce temps, la tequila coule à flots et les cadavres s'empilent.
    Avec son style inimitable, Mendoza nous plonge dans un Mexique baroque et délirant, où on tutoie la mort à tous les coins de rue, entre deux verres. Un polar impeccable, avec tous les ingrédients du genre, plus une bonne dose d'humour et l'argot lyrique des truands latinos.

  • When the mutilated body of Mayra Cabral de Melo is found in a dusty field, Detective Edgar "Lefty" Mendieta has personal reasons for bringing the culprit to justice. Mayra, a well-known stripper, had no shortage of ardent, deluded and downright dangerous admirers, and Lefty himself is haunted by the night he spent in her company.As Mexico's drug war ramps up, Lefty's pursuit of a gallery of jealous and powerful suspects, all with a murderous glint in their eye, leads him to Samantha Valdés, the godfather's daughter, who is battling to retain her father's empire. And as the mystery deepens, the bodycount rises.

  • For Edgar 'Lefty' Mendieta the news of the murder of lawyer Bruno Canizales represents just another day at the office in the drug-ridden city of Culiacàn. In this sweltering city where a desire for the truth can be as dangerous as any drug, Mendieta's search for justice takes him from mansions to drug dens.

empty