• Pour son exposition au MAC VAL, « Les racines poussent aussi dans le béton », Kader Attia imagine une réflexion, en forme de parcours initiatique, autour de l?architecture et de sa relation aux corps. Une exposition qu?il imagine comme une conversation intime avec le public pour sonder les maux et les joies qui articulent la vie dans les cités.
    Quels regards porter sur les grands projets urbains de l?après-guerre, grands ensembles caractéristiques de ce qu?on appelle les cités-dortoirs, qui incarnent des versions fortement digérées et abâtardies des théories et recherches modernistes et utopiques de la première moitié du XXe siècle, et dont les racines sont pourtant à chercher du côté des architectures de terres du Mzab aux portes du Sahara ? Que reste-t-il de l?utopie ? Du vivre-ensemble ? Quelles relations ambivalentes entretient-on avec son espace de vie, privée ou public ? avec son histoire ? avec ses racines ?
    Dans une optique de désaliénation, de déconstruction du regard colonial et moderne, de réappropriation des récits collectifs et individuels, l?exposition explorera les relations entre corps et corps social, à travers une interrogation des effets de l?architecture sur la psyché, des affects aux corps, sans esquiver la dimension paradoxale et fantasmatique de ces questions. La publication qui l?accompagne, pensée comme en faisant partie intégrante, offrira en écho aux pluralités d?écriture une riche iconographie de photographies inédites.

  • Créé en 2000 par l'Association pour la Diffusion Internationale de l'Art Français (ADIAF) pour soutenir le rayonnement international de la scène artistique française, le prix Marcel Duchamp distingue chaque année un lauréat parmi quatre artistes français ou résidant en France travaillant dans le domaine des arts plastiques et visuels. Gilles Fuchs, Président de l'ADIAF, a dévoilé le 4 février chez ARTCURIAL les noms des quatre artistes nommés pour le Prix Marcel Duchamp 2016.
    Le prix connaîtra une évolution majeure en 2016. Après quinze éditions qui lui ont permis de se hisser parmi les grands prix nationaux de référence dans le monde, le prix Marcel Duchamp prend en effet cette année un nouvel élan grâce à une complicité renforcée avec le Centre Pompidou, partenaire de l'ADIAF depuis la création du prix. Le nouveau format du prix, inauguré pour cette seizième édition, prévoit ainsi une exposition collective des quatre artistes nommés - et non plus du seul lauréat comme auparavant - présentée pendant trois mois au Centre Pompidou au sein des 650 m2 de la Galerie 4 qui remplacera bientôt l'Espace 315.

    Exposition: Centre Pompidou, Paris, du 12 octobre 2016 au 29 janvier 2017

  • The manifold entanglements of African and Western culture are a central motif in the oeuvre of the Algerian-French artist Kader Attia. The influence of traditional African architecture on European modernism forms the background for his voluminous spatial installations, videos and photographs, as much as the reappropriation of North and South American black music within African Jazz and Pop of the 1960s up to the 1980s.

empty