• Sniper

    Pavel Hak

    L'histoire d'un groupe de fuyards après l'attaque de leur village. Les interrogatoires de plusieurs femmes par des militaires, puis le récit de leur évasion. La quête d'un homme qui retourne dans son village pour y déterrer les morts de sa famille pris dans la terre gelée.

    En surplomb de ces différentes actions : le monologue mi-prophétique mi-halluciné d'un tireur embusqué.

    Sniper est un livre de guerre. Une guerre qui n'est pas située, mais que l'on sent proche de nous. Le texte va à l'essentiel : les horreurs, les visions que ces horreurs suscitent, ce que l'humain immergé dans ces horreurs et ces visions devient.

    En poussant la représentation de la guerre aussi loin, Pavel Hak permet une réflexion sur la guerre dont on connaît peu d'équivalents.

  • Trans

    Pavel Hak

    Wu Tse ramasse des corps gelés dans les rues d'un pays indéfini et survit en mangeant des cadavres. Près de la frontière, il est embauché comme ouvrier sur un chantier où les accidents se multiplient mystérieusement à l'approche des jours de paie. Accompagné de la belle Kwan, il tue un homme riche, le vole et s'enfuit...

  • Lutte à mort

    Pavel Hak

    Dans Lutte à mort, Pavel Hak poursuit son investigation sur les violences du monde actuel, les mécanismes de domination, les tortures physiques et morales infligées aux individus. Et cela pas seulement dans des pays en proie au chaos, parfois à nos portes, mais aussi chez nous, d'une façon plus insidieuse et non moins destructrice. Pour fuir une région menacée de guerre, la protagoniste de Lutte à mort arrive clandestinement dans un pays qu'elle espère être terre d'asile. Là, sa destinée tragique dévoile le fond inhumain de tout dispositif de pouvoir. La représentation sans concession des événements, mais surtout de la logique qui sous-tend leur enchaînement fatal, trouve dans l'écriture théâtrale telle que la conçoit Pavel Hak une efficacité politique rare. " Ce texte s'inscrit, dès la première ligne, dans une violence qu'il ne quittera plus. Le rythme propre au théâtre et l'écriture très ciselée de Pavel Hak donnent à la cruauté, dont ce livre époustouflant est pénétré, un relief qui file carrément le vertige. Le lecteur qui s'y aventure doit se préparer à entrer dans un long cauchemar dont l'horreur ne cessera de croître jusqu'à ce qu'il ait tourné la dernière page. " Patrick de Sinéty - À nous Paris

  • Vomito negro

    Pavel Hak

    Une île quelque part sous les tropiques des Caraïbes.
    Villas de luxe, milliardaires se reposant entre deux raids boursiers, jet-set. Mais aussi crime organisé, trafics humains en tout genre, prostitution, misère.
    Un frère et une soeur sont les héros du roman, descendants de captifs venus de l'autre côté de l'océan, esclaves dans les plantations. Marie-Jo est kidnappée. Son frère est poursuivi par la police et la mafia locales. Il part à la recherche de sa soeur sur le continent.
    Vomito negro raconte leur lutte pour la survie et croise leurs itinéraires respectifs avec le récit de leur père évoquant sa traversée à fond de cale. Comment Marie-Jo échappe à Sidney Parker et au docteur Godrow ? Comment son frère, passé clandestinement sur le continent, devient membre d'un escadron de la mort ultra-secret ? Avec ce nouveau roman, Pavel Hak poursuit son exploration des conséquences ultimes du capitalisme contemporain, celles de la prédation sans limites, de la marchandisation des corps et d'une déshumanisation à laquelle ses personnages répondent par une effrayante volonté de vivre.
    Cette urgence passe tout entière dans la phrase, dont la vitesse fait de ce roman une course hallucinée, qui a les fulgurances d'un poème.

  • Safari

    Pavel Hak

    Un homme, accompagné d'une jeune femme, s'envole en Afrique pour une expédition de chasse. Une fois sur place, il s'enfonce dans un univers de violence guerrière et sexuelle qui semble ne devoir connaître aucune limite. À travers leurs confrontations avec des militaires, des braconniers, la maladie, la nature elle-même, les protagonistes de ce roman barbare - où la sauvagerie ne se pare d'aucun alibi, fût-il littéraire - atteignent à une dépersonnalisation sans reste, qui les situe dans un monde hors de toute norme.

    " Un livre effarant, une fable sur l'apocalypse à la fin de laquelle ne subsiste qu'un animal fabuleux à tête d'homme qui contemple le désert, sphinx perplexe devant le mystère de tant d'inhumanité. " Jean-Luc Douin - Le Monde

  • Warax

    Pavel Hak

    Au coeur névralgique du quartier financier, Ed Ted Warax, patron d'une grande industrie d'armement, réfléchit sur les avatars de la guerre moderne.
    Dans le désert, un groupe d'immigrés clandestins avance vers le mur de la frontière. Au sein d'une élite politico-médiatique, un jeune homme tente de sauver sa carrière. Dans un paysage détruit par un cataclysme, un humain nommé FD 21 lutte pour survivre. Ces quatre trames romanesques trouvent leur point d'ancrage dans une puissante réflexion sur des enjeux politiques et sociaux tels que les armes de destruction massive, les dangers technologiques, le pouvoir des médias et de la finance, la corruption, la torture, les bidonvilles surpeuplés et les mouvements de population.
    En abordant de front les aspects les plus inquiétants de notre civilisation, parcourue de peurs et sujette à de profondes mutations, ce roman très contemporain jette un regard visionnaire, sur l'avenir de l'humanité.

empty