Rocher

  • L'olifant

    Philippe Barthelet

    • Rocher
    • 20 Mars 2008

    Avec Baraliptons (Le Rocher, 2007), Philippe Barthelet nous a donné un monument, la première pierre de son " roman de la langue ". L'Académie française ne s'y est pas trompée, qui décerna à ce livre son prix de l'essai. Pour notre bonheur, voici aujourd'hui L'Olifant. L'intelligence, la finesse, l'érudition sont au rendez-vous. Et toujours ces tours de magie du langage dont Philippe Barthelet a le secret. Pourquoi est-il préférable de dire putain ou même pute plutôt que prostituée ?. Comment fonctionnaient les lapalissades - " L'avenir est devant nous ! " - d'un certain général ? Ce qui fait que les Dupont(d) de Tintin sont, en somme, nés sous le même signe astral que Jésus-Christ. Et qu'entendre exactement dans les paroles de l'hymne national du Vanuatu : " Youmi, youmi, youmi ; I glat blong talem se ". Jouez hautbois, résonnez musettes : Philippe Barthelet, l'enchanteur grammairien, est de retour !

  • Dès 1999, le Manifeste Contrelittéraire et la revue Contre littérature avait anticipé le mouvement culturel de grande envergure qui se dessine aujourd'hui dans le monde: l'émergence d'une authentique écologie de l'esprit.
    L'ambiguïté même du terme "contrelittérature" veut exprimer cette logique du paradoxe qui est celle de la pensée rebelle. Le combat du rebelle est un combat pour l'esprit. La finalité de l'art - Pourquoi l'art ? - pose le problème de l'homme: " Qu'est-ce que l'homme ? " Le retournement à une conception anthropologique ternaire - corps, âme, esprit - vise à réintroduire, sur les ruines de l'art moderne, la dimension spirituelle de la liberté.
    La littérature, au sens moderne, fut le choc en retour du rejet de la dimension mystique qui se mesure à la forclusion des textes de la mystique chrétienne, à l'effacement de la musique sacrée, à la disparition du tragique au théâtre. L'esprit demeurera toujours le "matériau le plus avancé" de l'art. En réintroduisant la mystique dans l'ordre artistique, la contrelittérature ouvre le futur d'une antériorité oubliée.
    Le Manifeste pour l'esprit tente de rétablir le sens obvie de l'art que le nihilisme avait arraisonné: les contrelittéraires combattront d'une main et construiront de l'autre !

  • Baraliptons

    Philippe Barthelet

    • Rocher
    • 25 Janvier 2007

    Chroniques sur la langue, la française et les autres, écrites avant d'être confiées aux ondes de France Culture, et organisées à la manière d'un jeu de piste : la chasse aux baraliptons est le deuxième épisode de L'Etrangleur de perroquets, vaste fresque sur les façons de penser, de parler et d'écrire des hommes et des dieux à travers le monde et les siècles. Le chasseur de baraliptons doit s'armer de curiosité et d'humour métaphysique, qui sont les moyens les plus sûrs de débusquer ce qu'il traque, l'esprit des mots, et de le capturer vivant. Des idéogrammes chinois à la langue de la publicité, de la rhétorique à l'art des dictionnaires et aux paradoxes de la linguistique, du rap au tag et de l'alchimie à Borges ou Harold Pinter, de l'alsacien au moldave, il n'est guère de domaines où ne nous entraîne la chasse aux baraliptons.

empty