• Tandis qu'une grippe foudroyante ravage l'Europe, une centaine de personnes montent à bord d'un ferry pour fuir le continent. Pris dans une tempête, les passagers font naufrage sur une île inconnue. Il faut construire un radeau pour repartir. Mais certains prennent goût à cette vie nouvelle. Ils veulent rester, et protéger à tout prix le secret de leur présence ici. Un conflit couve, les passions s'exacerbent. Alors que sera bientôt commis l'irréparable, le ciel et l'horizon demeurent vides : sont-ils les derniers survivants ?

    Épique et envoûtant, un magnifique roman sur la fuite hors du monde et le désir d'une autre vie.

  • Jean-Baptiste Fontane est en retard. Une femme l'attend gare du Nord. Il irait plus vite en volant, se dit-il. Et s'il essayait ? À sa propre stupeur, le voici qui décolle au-dessus du boulevard de Sébastopol... Comme six autres trentenaires qui se découvrent à leur tour des pouvoirs, son destin bascule. Ces super-héros made in France vont-ils rendre au pays sa grandeur ? Rien n'est moins sûr.

  • Paris, dans un quelques années.
    Antoine Kaplan est un médecin chargé de traquer les premiers signes d'une maladie qui transforme certains de ses concitoyens en êtres bestiaux et assoiffés de violence. L'épidémie gagne du terrain. Assiégés par les "infectés" et retranchés derrière des fortifications de fortune, les survivants affrontent au quotidien les conséquences du désastre : chaos, pénuries, soupçons.
    Brusquement, la femme de Kaplan disparaît. Lancé sa recherche, il dérive de plus en plus vers les zones clandestines de la citadelle.

    A la fois roman noir visionnaire et magnifique récit d'un amour perdu, Avant de disparaître plonge le lecteur au coeur d'une guerre civile dans la France d'aujourd'hui. Précise et singulière, l'écriture de Xabi Molia s'interroge sur ce qui nous fait hommes et sur la vie au temps des catastrophes.

  • " Les menteurs.
    Les gloutons du restaurant. Les gens qui te méprisent. Les indifférents. Les types trop pressés pour me dire bonjour. Hennebaut, jamais un regard quand il te serre la main, et la main si molle, si humide qu'on dirait un poisson tiède. " Victor, levé avec retard, commença par avaler un café brûlant, puis ajouta à voix basse sur son magnétophone : " Les bavards. Les bavards impitoyables du téléphone, qui t'écrasent avec leur conversation Lacombe, Tissier, Plumien Xavier...
    Je sais quelles dépenses ils ont faites pour leurs femmes, et je connais l'itinéraire de leurs voyages à l'étranger, les études de leurs enfants, la voiture qu'ils n'auront pas les moyens de se payer cette année. Les ambitieux. Les loups-garous. Les pointilleux qui te surveillent. Et moi je les laisse contrôler, je me laisse faire. Les grandes bouches. Les fanfarons de merde. Les fouteurs de merde, les paresseux, les jaloux.
    Ceux qui se moquent de tout. Les types arrogants. Les types toujours froids, les vampires. Les types comme moi. " En deux cent neuf paragraphes classés par ordre décroissant, un homme sans histoire, lisse et secret, voit son existence partir à la dérive. Le monde de Victor vacille, fiction et réalité s'enchevêtrent, l'étrangeté aux autres et à soi-même se fait chaque jour plus étouffante. Jusqu'à ce qu'il n'y ait plus qu'un seul geste possible.

  • « Sous ma juridiction le pays retrouverait de sa splendeur, à coups d'expéditions audacieuses De colonisations extraterrestres De massacres mémorables À coups de chansons joyeuses et solennelles On se tiendrait bien droit sous ma juridiction On perdrait ses mauvaises manières On en inventerait qui changeraient tous les jours Qui nécessiteraient de petits objets rapidement démodés, que l'on stockerait dans de grandes tours circulaires parcourues en tous sens par les écrivains cherchant Le nom de ces objets et les portes perdues Nous riant » Xabi Molia.

  • Fourbi

    Xabi Molia

    Plusieurs personnes parleront ici du même homme.
    Le portrait s'étendra à la manière d'un puzzle, mais les pièces s'emboîteront mal et vous serez déçus. En lieu et place du visage attendu apparaîtra autre chose - une somme inexacte d'hypothèses, de relations parallèles, d'articles de journaux et autres emprunts peu avouables. La rumeur selon laquelle ce livre contiendrait des révélations sur la vie moderne de l'Inquisition et la mort de Lady Di ou celle de Youri Gagarine est parfaitement infondée : on vous aura raconté des histoires.

  • « Jetant un oeil à sa montre, il s'aperçut qu'il allait être en retard, lorsque la pensée qu'il irait plus vite en volant se présenta dans son esprit. L'instant d'après, son pied droit prenait appui dans l'air devant lui, à quelque vingt centimètres du sol, puis son pied gauche avait suivi. Maintenant, il se tenait à sept ou huit mètres au-dessus de la foule. Son coeur battait à tout rompre. Il frissonnait ».

    Un jour de janvier, Jean-Baptiste se découvre le pouvoir de voler, comme, au même moment, six hommes et femmes de son âge. Bientôt, ils manifestent d'autres capacités prodigieuses. Leur vie bascule. La nôtre aussi.

    Les Premiers entrecroise les destinées de ces héros malgré eux, surgis dans le ciel d'une France en crise. Haletant, drôle et bouleversant, un roman-monde qui nous entraîne jusqu'aux frontières de notre condition.

  • En une centaine de textes courts et percutants, Xabi Molia saisit l'esprit de notre époque et donne à revoir de manière neuve l'histoire de cette omniprésidence, du triomphe de 2007 au désamour de l'hiver 2011, en passant par les émeutes des banlieues, la romance avec Carla Bruni, la crise mondiale et la disgrâce de Dominique Strauss-Kahn.Dans cette chronique moderne du pouvoir, le personnage Sarkozy se révèle sous un jour troublant : omnipotent, grotesque, excessif, fragile.Pleine de fulgurances et d'humour, cette série de faux poèmes à la gloire du Président met à nu le culte du chef, pointe nos renoncements quotidiens et ruine de l'intérieur la novlangue officielle. L'ironie et le sens du détail sont les armes de l'insoumission.À l'heure du bilan, alors qu'une nouvelle campagne se prépare, Xabi Molia dresse le tableau sans concession d'une France en état de choc. Un livre qui fait rire, mais aussi qui nous réveille. La poésie a toujours en elle une force corrosive.

  • Des jours sauvages Nouv.

  • C'est l'histoire d'une vengeance à la fin du XXe siècle.
    Celle de Marin, dont le père s'est tué après la fermeture de l'usine dans laquelle il travaillait. Décidé à se faire justice, Marin infiltre l'entourage du principal responsable, un homme d'affaires douteux lancé en politique. C'est l'histoire d'un mort qui se souvient de sa brève existence, depuis un Paradis en voie de délabrement. C'est l'histoire d'un parti qui prospère sur un pays malade, où les vieillards écrivent des livres à la gloire des vaincus, où les chauffeurs de taxi rêvent d'extraterrestres et les jeunes écrivains de succès hollywoodiens.
    C'est l'histoire d'un siècle qui commence. Bien ou mal, tout dépend du camp qu'on aura choisi.

empty