À propos

Reykjavik, Saturday night He offered her another margarita, and, as he returned from the bar, he carefully slid the pill into her glass. They were getting along fine, and he was sure she would give him no trouble...

48 hours later A young man is found dead in a pool of blood. There is no sign of a break-in at his flat. The victim is found wearing a woman's t-shirt, while a bottle of Rohypnol lies on the table nearby.

Detective Elinborg, already struggling to juggle family life and the relentless demands of her job, is assigned the case. But with no immediate leads to the killer, can she piece together details of the victim's secret life and solve a brutal murder?



Rayons : Littérature générale > Littérature générale

  • EAN

    9780099549352

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    400 Pages

  • Longueur

    19.8 cm

  • Largeur

    12.9 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    277 g

  • Distributeur

    Olf

  • Support principal

    Poche

Arnaldur Indridason

Arnaldur Indridason est né à Reykjavík en 1961. Diplômé en histoire, il est d'abord journaliste et critique de films puis il se consacre à l'écriture à partir de 1997. Il est l'un des écrivains de romans noirs les plus connus en Islande et dans les 37 pays où ses livres sont traduits.
Il a reçu le prix Clef de verre du Skandinavia Kriminalselskapet à deux reprises : en 2002, pour La Cité des jarres, et en 2003, pour La Femme en vert.
Son roman L'Homme du Lac a reçu le Prix du Polar européen Le Point 2008 et La Femme en vert le Grand Prix des lectrices de Elle Policier 2007 ainsi que le Prix du livre Insulaire Fiction 2006.
Arnaldur Indridason a également reçu le Prix d'honneur du festival les Boréales en 2011 et le prix espagnol RBA du roman noir en 2013.

empty