Le corps feminin ; XVIIIe-XIXe siècle ; le travail des apparences

À propos

" a coup sûr, le livre mérite de figurer sur la liste des plus brillants travaux consacrés récemment à l'histoire de la culture somatique et de la psychologie sociale.
" alain corbin, les annales esc " voici un marathon impressionnant ; philippe perrot a décidé de traverser sur deux siècles les apparences du corps féminin (xviiième-xixème siècle). il le fait avec brio. " arlette farge, le matin " son point de vue n'est pas d'un moraliste, mais d'un historien nouvelle manière, qui prête au monde du symbolique autant d'attention qu'au réel. (. ) une masse affolante d'informations (.
) d'une lecture délectable. " yves harsant, l'express " il n'est pas si fréquent qu'un essai historique, en même temps que savant, se montre brillant et même sensuel. c'est pourtant le cas de l'ouvrage de philippe perrot. " l'histoire " l'un de nos meilleurs historiens de la mode et des apparences. " jean-noël jeanneney, le monde.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire


  • Auteur(s)

    Philippe Perrot

  • Éditeur

    Points

  • Distributeur

    Mds

  • Date de parution

    20/02/1991

  • Collection

    Points Histoire

  • EAN

    9782020126465

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    180 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Philippe Perrot

Agrégé de philosophie, Philippe Perrot est l'auteur d'une thèse sur le thème de l'aventure. Spécialiste de Bergson et de Lavelle, il leur a consacré de nombreux articles et a préfacé plusieurs ouvrages de ce dernier.

empty