Le meridien & autres proses (OEUVRE BILINGUE)

Traduit de l'ALLEMAND par JEAN LAUNAY

À propos

" .
Simplement il lui était parfois désagréable de ne pouvoir marcher sur la tête. " celui qui marche sur la tête, mesdames et messieurs, - celui qui marche sur la tête, il a le ciel en abîme sous lui. mesdames et messieurs, il est aujourd'hui passé dans les usages de reprocher à la poésie son " obscurité ". - permettez-moi, sans transition - mais quelque chose ne vient-il pas brusquement de s'ouvrir ici ? -, permettez-moi de citer un mot de pascal que j'ai lu il y a quelque temps chez léon chestov : " ne nous reprochez pas le manque de clarté puisque nous en faisons profession ! " - sinon congénitale, au moins conjointe-adjointe à la poésie en faveur d'une rencontre à venir depuis un lieu lointain ou étranger - projeté par moi-même peut-être -, telle est cette obscurité.
P. c.


Rayons : Arts et spectacles > Arts du spectacle > Théâtre > Faits de société / Actualité


  • Auteur(s)

    Paul Celan

  • Traducteur

    JEAN LAUNAY

  • Éditeur

    SEUIL

  • Distributeur

    MDS

  • Date de parution

    04/01/2002

  • EAN

    9782020371995

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    117 Pages

  • Longueur

    22.7 cm

  • Largeur

    14.2 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    210 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Paul Celan

Paul Celan, né Paul Antschel en 1920 à Czernowitz en Bucovine (roumaine à l'époque), s'est suicidé à Paris en se jetant dans la Seine le 20 avril 1970. Il est considéré comme le poète européen le plus important de l'après-guerre. S'inscrivant en faux contre la sentence d'Adorno pour qui la poésie était devenue impossible après Auschwitz, Celan a construit, tout au long de ses neuf recueils, ce qu'il a appelé une « contre-langue », un antidote pour pouvoir continuer à utiliser la langue allemande salie par les nazis. En 1960, son œuvre a été récompensée par le prix Georg Büchner.

empty