Histoire de l'Afrique du Sud
Histoire de l'Afrique du Sud

À propos

L'impression que laissent les ouvrages consacrés à l'Afrique, malgré leur sérieux, est que l'histoire véritable commence avec l'arrivée des Blancs. À l'inverse, l'auteur propose ici de faire une large part à la « préhistoire » de la région, bien avant l'escale de Vasco de Gama dans la baie du cap de Bonne-Espérance, au XVe siècle. L'auteur a cherché à donner une histoire « plurielle », attentive aux différences entre les groupes ethniques et les langues, en insistant aussi sur les périodes de coopération, de métissage, de convergences culturelles. Il ne s'agit toutefois pas d'effacer les années de séparation : l'accent est ainsi porté sur les processus de ségrégation, les confrontations, le plus souvent violentes, entre ethnies et l'instauration de l'apartheid, de l'après-guerre anglo-boer jusqu'aux années 2000.
L'arpartheid correspond à un idéal délirant d'ordonnancement du monde, de « mise en fiche » de la diversité humaine et d'endiguement de la « souillure » (politique, ethnique, morale). Les Afrikaners ont ainsi cherché à arrêter le temps : celui qui conduit aux métissages, qui emmène les Noirs hors des frontières de leurs ghettos, celui qui impose la mixité. L'histoire ayant repris son cours, l'Afrique du Sud doit à présent réussir une transition vers la démocratie et l'unité nationale : ce pays est encore en train de s'inventer.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de l'Afrique noire > Afrique australe

  • EAN

    9782020480031

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    470 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.4 cm

  • Épaisseur

    2.9 cm

  • Poids

    599 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

François-Xavier Fauvelle-Aymar

François-Xavier Fauvelle-Aymar est historien de l'Afrique. Directeur de recherche au CNRS (laboratoire TRACES à l'université de Toulouse-le-Mirail) et chercheur honoraire à l'université du Witwatersrand à Johannesburg (GAES), il a publié de nombreux ouvrages, notamment L'Invention du Hottentot (2002), Chaka, roi des Zoulous (2004), La Mémoire aux enchères (2009), Le Rhinocéros d'or : Histoires du Moyen Âge africain (2013).

empty