Pourquoi le XX siècle a-t-il pris Sade au sérieux ? Pourquoi le XX siècle a-t-il pris Sade au sérieux ?
Pourquoi le XX siècle a-t-il pris Sade au sérieux ?
Pourquoi le XX siècle a-t-il pris Sade au sérieux ?

Pourquoi le XX siècle a-t-il pris Sade au sérieux ?

À propos

Après la prison et l'internement, après l'oubli au XIXe siècle, Sade apparaît, au XXe siècle, comme une référence majeure, jusqu'à devenir, à partir des années 50, dans une sorte d'évidence partagée par l'ensemble de la Modernité, l'objet d'une véritable passion intellectuelle." Pourquoi le XXe siècle a-t-il pris Sade au sérieux ? " À cette question, on pourrait répondre par une autre. Par exemple : d'où vient qu'au XXe siècle, le sujet pervers, celui de la transgression extrême, fascine les Modernes, et semble leur fournir une issue aux impasses de l'Histoire et un modèle culturel, esthétique, philosophique, politique pour penser ces impasses et s'en affranchir ? Ou encore : si, au XXe siècle, la pulsion de mort se manifeste comme une tendance fondamentale de l'humanité moderne, Sade, ne peut-il pas alors apparaître comme l'annonciateur, le prophète et le récitant de cette rupture décisive dans l'Histoire ? Ou enfin : jusqu'à quel point peut-on être sadien ? Qu'est-ce qui retient certains, après l'avoir été passionnément, de l'être tout à fait ? En quoi le fait de le prendre au sérieux peut provoquer l'insoutenable jusqu'à retourner la fascination en abjuration ou en oubli ?Au milieu des années 70, Pier Paolo Pasolini sonne la fin de cette singulière fête sadienne avec son terrible Salò ou les 120 journées de Sodome. Auparavant, Adorno, Klossowski, Bataille, Blanchot, Foucault, Lacan, Deleuze, Sollers, Barthes et d'autres, ont donné leur vision et leur lecture de Sade, faisant de lui un personnage fondamental de leur aventure intellectuelle qui est aussi une aventure personnelle. Le temps est venu, avec le recul, d'interroger cet engouement qui nous concerne profondément et peut-être plus que jamais.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782021031027

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    439 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    534 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Eric Marty

Éric Marty est né en 1955 à Paris. Il est Professeur de littérature contemporaine à l'Université Paris VII. Il a publié aux Éditions du Seuil un roman, Sacrifice (1992) et des essais, notamment L'Écriture du jour (1985) René Char (1990), Roland Barthes, le métier d'écrire (2006) et Roland Barthes, la littérature et le droit à la mort (2010) .

empty