Dans la grande violence de la joie

Dans la grande violence de la joie

Traduction BERNARD HOEPFFNER  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Les tribulations d'un frère et d'une soeur braqueurs de banque promis à la potence dans l'ouest américain. Une bande d'enfants tentant d'aider leur voisine à retrouver son amour de jeunesse, quitte à pervertir les règles du conte de fées. Une fille de diplomate plongée dans les eaux troubles et dangereuses des services secrets. Une esclave poète traversant le Sud ségrégationniste et récitant ses sonnets devant la bonne société. Un archéologue découvrant son propre passé dans les décombres d'une secte millénariste.

Violence, trahison, vengeance et filiation - tels sont les fils rouges de ce recueil qui revisite avec panache le panorama des lettres d'Amérique. En dix nouvelles étourdissantes de variété, Dans la grande violence de la joie tord le cou à la langue et se joue de toutes les frontières pour créer un univers chatoyant, peuplé d'héroïnes puissantes et tarantinesques en diable. Iconoclaste, poétique, polymorphe, l'écriture de Chanelle Benz est un enchantement sans cesse renouvelé, qui met en scène les pouvoirs de l'imagination et démontre avec éclat que la fiction peut demeurer une grande aventure.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles > Nouvelles

  • EAN

    9782021344165

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    22.2 cm

  • Largeur

    14.8 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    348 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Chanelle Benz

  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais (etats-unis)

Chanelle Benz, britannique et antiguaise d'origine, vit et enseigne aujourd'hui à Memphis, Tennessee. Elle est diplômée de l'université de Syracuse, où elle a eu pour mentor l'écrivain George Saunders, qui a salué en elle « une nouvelle voix sidérante sur la scène de la fiction américaine », et a également étudié l'art dramatique à l'université de Boston. Après un premier recueil de nouvelles, Dans la grande violence de la joie (Seuil, 2018), elle signe avec Rien dans la nuit que des fantômes son premier roman.


empty