la main gauche de David Lynch la main gauche de David Lynch
la main gauche de David Lynch
la main gauche de David Lynch

la main gauche de David Lynch

À propos

Considéré par Cyril De Graeve (qui l'a mis en couverture de Chronicart) comme
une des « pop-stars méconnues » de notre temps, par Philippe Nassif (qui l'a
encensé dans les pages de Technikart) comme « notre Greil Marcus », ou par
Philippe Manoeuvre (qui a édité son dernier livre, Cabala - Led Zeppelin
occulte, chez Hoëbecke) comme un véritable prophète du rock, Pacôme Thiellement
est peut-être notre pop-critique le plus important, auteur d'une oeuvre
inclassable, à mi-chemin de la philosophie, des cultures populaires (musique,
cinéma, bande dessinée) et de la littérature. Après s'être intéressé à Paul
McCartney, Frank Zappa, le Président Schreber, Mattt Konture, Gérard de Nerval
et Led Zeppelin, il a aujourd'hui jeté son dévolu sur celui que beaucoup
/> considèrent comme l'un des plus grands cinéastes contemporains : David Lynch.
Dans La main gauche de David Lynch, il offre une lecture décapante, au style
éblouissant et à l'érudition vertigineuse, d'une des oeuvres-clé du cinéma (la
série et le film Twin Peaks), tout en en tirant d'étonnants philosophèmes
relatifs au médium télévisé, dont Twin Peaks était à la fois une méditation et
un produit. Et si Twin Peaks représentait un moment-charnière dans l'histoire,
non seulement des séries télévisées, mais de la télévision en général ? Et si
Twin Peaks marquait le moment où la télévision atteignait enfin sa fin secrète,
capitaliste et gnostique, et en l'atteignant, signait sa fin tout court, c'est-
à-dire son autodestruction ? Telle est l'hypothèse que soutient Pacôme
Thiellement, s'adjoignant au passage l'aide inattendue de musiciens de jazz, de
mystiques iraniens, d'actrices disparues, d'amateurs d'occultisme - et de
Walter Benjamin. Une seule chose est sûre : après avoir lu ce livre, il ne sera
plus possible de regarder la télévision comme avant. Pacôme Thiellement est
essayiste, cinéaste et critique. Collaborateur régulier de nombreux magazines,
il est l'auteur de cinq essais remarqués, dont, dernièrement, L'homme
électrique. Nerval et la vie (MF, 2009) et Cabala. Led Zeppelin occulte
(Hoëbecke, 2009).

Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Cinéma

  • EAN

    9782130581512

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    124 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    154 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pacôme Thiellement

Né en 1975, Pacôme Thiellement a écrit des livres d'inspiration théophanique, herméneutique et burlesque sur les Beatles, Frank Zappa, la bande dessinée, Gérard de Nerval et dernièrement David Lynch (La Main gauche de David Lynch, P.U.F., 2010) et la série TV Lost (Les Mêmes yeux que Lost, Léo Scheer, 2011). Il co-réalise des films d'orientation et de conditionnement avec Thomas Bertay (Le Dispositif, prix AVIFF 2011 à Cannes), collabore à Rock & Folk et Chronic'art et participe de façon nerveusement ostentatoire à l'émission Mauvais Genres sur France Culture.

empty