fascination du djihad ; fureurs islamistes et défaite de la paix

fascination du djihad ; fureurs islamistes et défaite de la paix

À propos

Nous protégeons les animaux, Daesh égorge des hommes. On pourrait penser que nous vivons sur des planètes différentes... Il n'en est rien. La violence de l'État Islamique se nourrit de notre désarmement, elle est l'envers des progrès pacifiants de la civilisation. Le djihadisme incarne la puissance d'une idéologie religieuse qui nous méprise et nous insulte. C'est là notre vraie blessure : l'histoire est peut-être en train de changer de camp, à notre détriment. Notre pacification sourcilleuse abandonne au djihadisme l'immense fascination pour la violence collective.

Sommaire

1 - Quand la violence produit l'Histoire 2 - Violence du djihad 3 - La religion musulmane ajoute-t-elle à la violence ?

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Faits religieux

  • EAN

    9782130750130

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    120 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    119 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Gabriel Martinez-Gros

Gabriel Martinez-Gros est l'un des plus grands spécialistes de l'Islam médiéval et l'un des meilleurs connaisseurs de l'arabe médiéval. Il est professeur d'histoire médiévale du monde musulman à l'université Paris Ouest Nanterre La Défense. Il a dirigé, avec Lucette Valensi, l'institut d'études de l'Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM/EHESS) jusqu'en 2002. Il a publié au Seuil avec cette dernière L'Islam en dissidence, réédité en « Points Histoire » sous le titre L'Islam, l'islamisme et l'Occident (2013).

empty