À propos

Le conflit israélo-arabe, dont l'actualité est surabondamment couverte par les médias, demeure paradoxalement mal connu dans sa genèse, recouverte par des strates d'une histoire mythifiée, légende dorée des uns, légende noire des autres.

C'est au sortir de la Première Guerre mondiale que se cristallise ce qui n'est pas seulement le choc de deux nationalismes, mais un affrontement culturel recouvert par un « conflit religieux » et d'innombrables polémiques sur la nature du projet sioniste. Mais c'est en étudiant la façon dont, bien avant 1914, le conflit prend forme au sein des élites arabes, dans la vieille communauté juive séfarade et parmi les sionistes d'Europe orientale, que se dessinent les enjeux et les discours du XXe siècle.

Ces discours, dominés par la propagande, Georges Bensoussan montre qu'ils sont à mille lieues d'une véritable connaissance historique enracinée dans la longue mémoire des peuples. Ce faisant, il met en lumière l'importance de l'histoire culturelle et de l'anthropologie dans la connaissance d'un conflit vieux de cent quarante ans, dont aucun des schémas explicatifs classiques (du « nationalisme » au « colonialisme » et à l'« impérialisme ») n'est véritablement parvenu à rendre compte.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire du Maghreb et du Moyen-orient


  • Auteur(s)

    Georges Bensoussan

  • Éditeur

    Que Sais-je ?

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    18/01/2023

  • Collection

    Que Sais-je ?

  • EAN

    9782130794899

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    17.6 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    100 g

  • Support principal

    Poche

Georges Bensoussan

Georges Bensoussan, historien, est responsable éditorial au Mémorial de la Shoah, à Paris. Sous le pseudonyme d'Emmanuel Brenner, il a dirigé l'ouvrage Les territoires perdus de la république (Mille et une nuits, 2004). II est également l'auteur d'une Histoire de la Shoah (PUF, 1996), de Une histoire intellectuelle et politique du sionisme (1860-1940) (Fayard, 2002) et Europe. Une passion génocidaire : Essai d'histoire culturelle (Mille et une nuits, 2006).

empty