Panique identitaire

À propos

Destruction de l'intériorité, relativisme, nouvelles idoles, manichéisme, chantage au ralliement, vandalisme : cet ouvrage examine de près les visuels et les discours de l'âge identitaire auxquels nous sommes surexposés, de la publicité à la mode et aux tags en passant par le cinéma, les séries, et les artefacts plus élitistes de l'art subventionné. Les effets d'une telle « hyper-esthétique » (Yves Michaud) sur notre capacité à sentir librement se dévoilent comme propices à la violence, à la surinterprétation et finalement, à la crise mimétique généralisée : la panique identitaire.
Par son éloge des identités fixistes, le régime identitaire (décolonialisme, Grand Remplacement...) alimente les théories ultralibérales du choc des civilisations. Lorsqu'il s'apparente à un interactionnisme mou faisant valoir le fluide et l'interchangeable, il reconduit une logique publicitaire pour se faire l'allié d'une globalisation qui atomise les entités politiques au profit de la célébration du flux.
Nous évoluons dans des environnements sensibles de plus en plus sexualisés et racialisés. Avec leurs cascades de jeux de permutation, mais aussi leurs rêveries essentialistes d'alignement et de pureté, les nouvelles esthétiques identitaires sont sécuritaires et autoritaires : elles vont de pair avec une dégradation de la sphère politique, et une détérioration du jugement de goût libre et impartial. Ainsi que l'annonçait Régis Debray : « une entreprise est parachevée quand on prend l'autre pour soi et soi-même pour un autre. Quand le particulier peut se faire prendre pour un universel ».

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • Auteur(s)

    Isabelle Barberis

  • Éditeur

    Puf

  • Date de parution

    09/02/2022

  • EAN

    9782130833635

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    632 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    164 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Isabelle Barberis

Agrégée de lettres modernes, Isabelle Barbéris est maître de conférences
à l'université de Paris 7 et enseigne l'économie du spectacle vivant en écoles de commerce et en Master d'ingénierie culturelle. Elle est l'auteur
de Théâtres contemporains. Mythes et idéologies (Puf, 2010).

empty