Mes démons (IMPRESSION A LA DEMANDE)

À propos

Tout être humain a ses démons. Ce sont des entités spirituelles qui nous sont à la fois inférieures et supérieures, auxquelles nous obéissons sans le savoir. D'où viennent-ils ? Pourquoi sont-ils si puissants en nous ? Que font-ils de nous et que faisons-nous d'eux ? Peuvent-ils se modifi er, voire se transformer par l'expérience de la vie ? J'ai voulu reconnaître les démons qui ont occupé et animé mon esprit, et m'ont diff érencié sans que j'aie cherché à me singulariser. À chaque fois, j'ai voulu remonter à leur origine, voir comment ils se sont formés, m'ont formé, se sont transformés et m'ont transformé. À la fi n de ce livre, j'essaie de reconnaître à quelles erreurs mes démons m'ont conduit, à quelles vérités je demeure fi dèle et, désormais capable de dialoguer avec eux, je les assume de façon consciente. À la fois confession et credo, Mes démons est inclassable. Ce livre d'écrivain, d'historien, de penseur s'eff orce de reporter sur son auteur lui-même, ses expériences et son cheminement, la pensée complexe dont il a été l'initiateur. On y retrouve le regard du sociologue soucieux des événements présents, celui de l'anthropologue attentif au mythe et à l'imaginaire, et enfi n l'auteur de La Méthode, pour qui la complexité est devenue le défi que doit affronter l'esprit humain.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Ecoles / Courants / Thèmes

  • EAN

    9782234061804

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    330 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Poids

    364 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Edgar Morin

Né à Paris en 1921, d'ascendance judéo-espagnole, Edgar Morin est marqué par la montée du nazisme, les procès de Moscou, la marche vers la guerre. À 20 ans, il entre à la fois au Parti communiste et dans la résistance gaulliste. Après la guerre, il s'engage dans les luttes anticoloniales, brise avec le PCF ("Autocritique", 1959) et publie des études d'ethnosociologie appliquée à la France contemporaine. Directeur de recherches au CNRS, hôte de toutes les universités du monde, il est l'auteur d'ouvrages de sociologie ("La Rumeur d'Orléans", 1969) et de philosophie ("La Méthode", 1981-2006). Parmi les derniers parus : "Mon Paris, ma mémoire" (Fayard, 2013), "Journal 1962-2010" (Seuil, 2012), "Dialogue avec François Hollande" (L'Aube, 2012), "La Voie: Pour l'avenir de l'humanité" (Pluriel, 2012), "Au péril des idées", entretiens avec Tariq Ramadan (Presses du Châtelet, 2014).

empty