éloge de la voiture ; défense d'une espèce en voie de disparition

éloge de la voiture ; défense d'une espèce en voie de disparition

À propos

À rebours des « belles âmes » qui mettent l'automobile à la casse de nos vies, Thomas Morales refuse ce diktat d'époque. En guise de réponse, il lui offre une déclaration d'amour et célèbre le plaisir que les voitures lui procurent. Les jolies Françaises et les belles étrangères. Les sportives et les berlines. Les « vintage » et les futuristes.Dans sa symphonie mécanique, Morales nous parle de modèles disparus, de lignes à se damner, de musique de chambre (de combustion), de rêveries d'enfant, de notre roman national. L'automobile ne se résume pas à une tonne d'acier et à un moteur à explosion. Il y a de la féerie sous les capots. L'auto, c'est de l'histoire, de la culture, du mouvement, de la vitesse et de l'introspection.L'essai de Thomas Morales pétarade comme une Bugatti sortie de grange, il ne respecte rien, il file sur la bande d'arrêt d'urgence. Le temps nous est compté ? Alors il est urgent de saluer l'auto passion, l'auto nostalgie, l'auto sans laquelle notre monde serait si triste et terne.
Journaliste passionné par les Hussards et le cinéma des années 1960/1970, auteur d'essais littéraires et créateur de Joss B., un détective privé, aux Éditions du Rocher (Les Mémoires de Joss B., 2015, et Madame est servie !, 2016), Thomas Morales a publié Mythologies automobiles (L'Éditeur, 2011) et Dictionnaire élégant de l'automobile (Rue Fromentin, 2013).

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société

  • EAN

    9782268100692

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    228 Pages

  • Longueur

    21.6 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    304 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Thomas Moralès

Journaliste, critique et écrivain, Thomas Morales a beaucoup écrit durant toutes ces dernières années. Des articles par centaines, des
dossiers de presse plus qu'il n'en faut, des livres aussi. Sur la littérature, la mode, l'auto, le cinéma, dans d'éphémères revues ou de
vieilles maisons, il a traîné son humeur vagabonde. On lui doit 9 livres : Le Break Volvo 240 de mon père , aux Éditions ETAI (2009) ;
Objets Masculins-Les essentiels de l'homme , aux Éditions du May (2009) ; Mythologies automobiles, L'Éditeur (2011) ; Dictionnaire
élégant de l'automobile , aux Éditions Ruefromentin (2013) ; Lectures vagabondes , aux Éditions La Thébaïde (2014) ; Les Mémoires
de Joss B. (2015) et Madame est servie ! (2016) aux Éditions du Rocher ; Un Patachon dans la mondialisation (2017) et Adios, aux
Éditions Pierre-Guillaume de Roux (2016) et Belmondo & moi aux éditions numériques Nouvelles Lectures. On peut retrouver
régulièrement sa plume dans Causeur, Valeurs Actuelles, Schnock, Rétroviseur, Service Littéraire, Homme Deluxe ou encore
Technikart. Il vient de remporter le Coup de Shako du Prix des Hussards 2017 pour Adios.

empty