À propos

« Il nous faut donc admettre l'échec de notre vision du monde. Toute la planète avait été imprégnée du mythe du progrès comme loi de l'Histoire, apparu en Europe et particulièrement encré dans la mentalité française. Or, ce mythe s'est effondré durant les vingt dernières années du vingtième siècle. Nous nous sommes rendus compte que le progrès favorisait d'énormes régressions, que des phénomènes inattendus apparaissaient- je pense notamment au retour violent du fanatisme religieux. Ce n'est pas la vie qui est menacée, mais nous, je veux dire les êtres humains. Les outils qui fonctionnaient plus ou moins bien selon les moments, ces outils matériels ou théoriques ne sont plus suffisants. »
Edgar Morin



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Ecoles / Courants / Thèmes

  • EAN

    9782271068323

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Edgar Morin

Né à Paris en 1921, d'ascendance judéo-espagnole, Edgar Morin est marqué par la montée du nazisme, les procès de Moscou, la marche vers la guerre. À 20 ans, il entre à la fois au Parti communiste et dans la résistance gaulliste. Après la guerre, il s'engage dans les luttes anticoloniales, brise avec le PCF ("Autocritique", 1959) et publie des études d'ethnosociologie appliquée à la France contemporaine. Directeur de recherches au CNRS, hôte de toutes les universités du monde, il est l'auteur d'ouvrages de sociologie ("La Rumeur d'Orléans", 1969) et de philosophie ("La Méthode", 1981-2006). Parmi les derniers parus : "Mon Paris, ma mémoire" (Fayard, 2013), "Journal 1962-2010" (Seuil, 2012), "Dialogue avec François Hollande" (L'Aube, 2012), "La Voie: Pour l'avenir de l'humanité" (Pluriel, 2012), "Au péril des idées", entretiens avec Tariq Ramadan (Presses du Châtelet, 2014).

empty