L'interprétation des épreuves projectives ; l'Ecole de paris: sources, déploiements, innovations

,

À propos

Cet ouvrage décline en 18 contributions les travaux les plus représentatifs sur la psychologie projective, selon l'interprétation de l'École de Paris.


À travers son histoire et ses grandes figures fondatrices, ses positions théoriques et épistémologiques comme ses développements contemporains dans tous les âges de la vie et dans de nombreux champs cliniques et psychopathologiques, l'École de Paris révèle son dynamisme et sa fécondité. L'ouvrage montre la pertinence et l'intérêt de cette approche, essentielle dans la pratique du bilan psychologique et dans la recherche, et rend compte d'une évolution qui suit celle de la psychopathologie psychanalytique.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychanalyse

  • Auteur(s)

    Catherine Azoulay, Michèle Emmanuelli

  • Éditeur

    Eres

  • Date de parution

    01/06/2017

  • Collection

    Le Carnet Psy

  • EAN

    9782749255323

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    250 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    176 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Catherine Azoulay

Catherine Azoulay est professeur de psychologie clinique à l'université Paris-Descartes. Rédactrice en chef de la revue Psychologie clinique et projective (érès) et membre du bureau de la société du rorschach et des méthodes projectives, elle est responsable du Du de psychologie projective au service de formation continue de l'université Paris-Descartes. Elle a publié avec Michèle Emmanuelli, Pratiques des épreuves projectives à l'adolescence (Dunod, 2008) et le Nouveau manuel de cotation des formes au Rorschach (Dunod, 2012).

Michèle Emmanuelli

Michèle Emmanuelli est psychologue clinicienne, psychanalyste, membre de la SPP, professeur de psychologie clinique et de psychopathologie à l'Institut de psychologie, université Paris-Descartes. Elle est présidente de l'association Clinique des apprentissages (CLInap) et de la Société du Rorschach et des méthodes projectives de langue française.

empty