À propos

Écouter les paroles échappées du texte, de la cure analytique ou d'oeuvres littéraires, et puis les lire, ainsi que Freud a inventé cette pratique et que Lacan l'a prolongée.

L'auteur produit et interroge des fragments cliniques, issus des moments de ce colloque singulier que constitue l'expérience de la cure analytique, de ce travail que le psychanalyste met en oeuvre avec un analysant. Des fragments cliniques isolés, extraits d'un texte littéraire, peuvent, d'une autre façon, comme un cas - par exemple l'amour de Swann pour Odette décrit par Marcel Proust - venir éclairer ce que la psychanalyse veut traiter. La littérature contribue, confirme ou infirme la théorie de la psychanalyse. Ainsi lui fournit-elle un appui.

Freud a théorisé sa découverte que l'inconscient est fait de paroles, de signifiants, d'écriture. La façon dont ces paroles sont articulées, nouées, constitue le réel du symptôme d'un sujet, cette souffrance qui l'accompagne et se met en travers de son chemin, dans sa pensée, ou dans son corps. Ce sont ces mêmes paroles qui permettent d'éclairer, d'atténuer, ou de dissoudre ce même symptôme. Le sujet de l'inconscient est fabriqué avec du signifiant, avec de l'écriture. Ce sont par ces mots que le symptôme est traité.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychanalyse > Essais / Réflexions / Ecrits sur la psychanalyse


  • Auteur(s)

    Jean-Guy Godin

  • Éditeur

    ERES

  • Distributeur

    SODIS

  • Date de parution

    09/11/2023

  • Collection

    Scripta

  • EAN

    9782749278605

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    230 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    306 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty