À propos

Prospéro le magicien, a déclenché une effroyable tempête qui a jeté sur l'île, où il vit, ceux qui provoquèrent son exil. Ancien duc de Milan, trahi par son frère, il vit seul avec sa fille Miranda, qui n'a jamais vu d'autre créature humaine que son père et le monstre Caliban, dompté par Prospéro que sert avec reconnaissance Ariel, génie des airs. Tous les naufragés sont sains et saufs, mais séparés. Les complots se nouent. Antonio pousse Sébastien à prendre le pouvoir d'Alonso qui l'avait lui-même pris à Prospéro et Sébastien est tenté par le meurtre de son frère. Ferdinand, le fils d'Alonso, croit être le seul survivant, il rencontre Prospéro et Miranda. Coup de foudre des jeunes gens. Prospéro va soumettre Ferdinand à des épreuves que le jeune homme accepte. Pendant ce temps, Caliban, subjugué par le vin des matelots Stéphano et Trinculo, les deux ivrognes, projette de tuer Prospéro. Mais grâce à ses pouvoirs, Prospéro arrête les machiavéliques projets.


Rayons : Littérature > Théâtre


  • Auteur(s)

    William Shakespeare

  • Éditeur

    Avant-Scene Theatre

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    01/01/1997

  • EAN

    9782749804248

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    24.8 cm

  • Largeur

    16.8 cm

  • Épaisseur

    0.4 cm

  • Poids

    154 g

  • Support principal

    Revue

Infos supplémentaires : Broché  

William Shakespeare

Fils d'un gantier devenu bailli de Stratford, Shakespeare put étudier, mais des revers de fortune familiaux et un jeune mariage semblent l'avoir conduit à arrêter. On le suppose établi à Londres dès 1588, mais sa réputation dramaturgique naît en 1592. Son premier mécène est le comte de Southampton à qui il dédie des poèmes, genre dans lequel il excelle au vu de ses 'Sonnets' (1609). Il joue ses pièces à la cour d'Elizabeth 1ère, puis de Jacques 1er, ensuite il devient successivement actionnaire du théâtre du Globe et du Blackfriars (1608). En 1612, il rentre à Stratford. Auteur d'une oeuvre unique et intemporelle, il s'attacha à décrire les jeux du pouvoir et les passions humaines, mêlant joie et douleur, emprisonnant la vie dans ses vers. Les premières oeuvres furent marquées par leur caractère historique ('Richard III'). A partir de 1594, il développa ses comédies ('Beaucoup de bruit pour rien') et délivre sa première tragédie majeure, 'Roméo et Juliette', qu'il fera suivre d''Hamlet', d''Othello' et du 'Roi Lear'. Sa dernière pièce, 'La tempête', est une oeuvre remarquable, baignée d'ésotérisme.

empty