l'arrivée de mon père en France l'arrivée de mon père en France
l'arrivée de mon père en France
l'arrivée de mon père en France

l'arrivée de mon père en France

À propos

Parce qu'elle ne sait presque rien de son père, Matteo, un immigré italien arrivé en France dans les années 1930, la narratrice tente de réinventer son parcours, de son départ d'Italie, dont elle ignore les causes, à son arrivée en France, dont elle ignore les modalités exactes. Ce qu'elle sait en revanche, c'est que son père est mort dans les années 1970 et qu'il est demeuré toute sa vie ouvrier en banlieue parisienne, dans l'usine de sa soeur et de son beau frère. Pour s'aider dans cette investigation imaginaire, elle s'imprègne du destin des immigrés qu'elle rencontre de nos jours en Europe, à Calais, à Lampedusa ou aux îles Canaries. Ce texte chemine ainsi dans des temporalités différentes, entre passé (avant guerre, Seconde Guerre mondiale, années 1950) et présent, entre destins pluriels et destin singulier. Il dit l'exploitation, l'ingratitude et l'humiliation, mais aussi les trouées de soleil et de bonheur, le plaisir de la danse, les vacances en Bretagne... Ce faisant, l'auteur nous offre une belle méditation sur l'exil, l'identité, la mémoire et la transmission, sur le jeu social, le courage et la lâcheté, sur la conjugaison, enfin, de l'Histoire collective et de l'histoire singulière.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités

  • EAN

    9782876232341

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    220 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    15.2 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    306 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Martine Storti

Martine Storti: a été professeur de philosophie, journaliste, notamment à Libé-
ration. A publié plusieurs ouvrages (essai, roman, récit,) dont L'arrivée de mon père en
France (Michel de Maule. 2008), Je suis une femme pourquoi pas vous? (Michel de Maule
2010).

empty